Actualité

POUR L'OUVERTURE DES SALLES DE CINÉMA: SOUTENIR LE MANIFESTE DES 20

Les cinéastes de l'ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) et exploitant.e.s du GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche), ont organisé les 12, 13 et 14 mars des projections afin de marquer le triste anniversaire de la fermeture des cinémas et de protester contre la non-réouverture des lieux culturels. 20 cinémas aux quatre coins de France ont ainsi accueilli des projections et rencontres avec des cinéastes autour de films soutenus par l'ACID et/ou par le GNCR, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires.

Cette mobilisation a également pris la forme d’un manifeste, que nous vous invitons à signer.

Avant de paraître dans Libération, le manifeste de l'ACID et du GNCR avait déjà été signé par 54 syndicats et organisations et par près de 2.000 personnes. Parmi elles, plus de 450 cinéastes, 490 spectateurs.trices et 1.400 professionnel.lle.s du cinéma, dont :
 
Mathieu Amalric, Swann Arlaud, Xavier Beauvois, Lucas Belvaux, Thomas Bidegain, Juliette Binoche, Romane Bohringer, Damien Bonnard, Céline Bozon, Emmanuel Bourdieu, Laure Calamy, Patric Chiha, Jean-Louis Comolli, Catherine Corsini, Pierre Deladonchamps, Emmanuelle Devos, Olivier Ducastel, Philippe Faucon, Sophie Fillières, Stéphane Foenkinos, Yann Gonzalez, Alain Guiraudie, Patricio Guzmán, Clothilde Hesme, Lech Kowalski, Irina Lubtchansky, Corinne Masiero, Claire Mathon, Nicolas Maury, Grégory Montel, Anna Mouglalis, Mariana Otero, Géraldine Pailhas, Antonin Peretjako, Caroline Poggi, Gilles Porte, Axelle Ropert, Philippe Rouyer, Céline Sallette, Niels Schneider, Pierre Schoeller, Gaspard Ulliel, Karin Viard, Caroline Vignal, Maud Wyler ...
 
 
SIGNER LE MANIFESTE
 
 
LE MANIFESTE DES 20
 
Il y a un an, les salles de cinéma ont fermé.

Il y a un an, cela était sans doute la seule chose à faire.

Avec l'été, les salles ont rouvert, en veillant avant tout à la santé des spectateurs et des spectatrices. Ces retrouvailles furent belles, émouvantes. Le cinéma nous avait manqué.

Mais sont venus les couvre-feu, une nouvelle fermeture des salles, puis une hypothétique réouverture finalement avortée.

Et nous n'avons pas compris.

Nous n'avons pas compris les décisions d'un gouvernement qui admet lui-même, dans ses prises de parole publiques, des faits solidement et scientifiquement établis, à savoir que les lieux de culture – et singulièrement les salles de cinéma – ne sont pas des foyers de contamination.

Depuis plusieurs mois, nous vivons donc dans l'expectative et l'incertitude, tandis que la morosité croît, tandis que l'absurdité de ces consignes se fait de plus en plus jour, tandis que nous nous atomisons, renvoyés à nos solitudes plus ou moins connectées. Adieu commun, bonjour tristesse.

Ce week-end, nous avons décidé de refuser cet état de fait et d'oser, tout simplement, faire notre métier : ouvrir des salles, accueillir du public, montrer des films.

En agissant ainsi, nous avons montré que l'accès à la culture peut et doit être garanti, même et surtout dans une telle période de désarroi collectif.

En agissant ainsi, nous avons montré que nous sommes capables d'accueillir des spectateurs et des spectatrices dans le respect d'un protocole sanitaire solidement éprouvé, et avec ce même sérieux pouvoir accueillir les classes et continuer à participer à l’éducation artistique de tous les enfants privés d’art et de culture.

En agissant ainsi, nous avons pris nos responsabilités et assumé avec fierté notre mission d'intérêt général. Alors que nous n'avons jamais autant été pris dans un flux ininterrompu d'images et de signes, la pause et la réflexion que la séance de cinéma permet, le recul qu'elle donne vis-à-vis du tumulte du réel, tout cela contribue à nous maintenir en éveil, conscients, pleinement sujets. Il en va de l'expérience commune qu'offre la salle comme de la démocratie : il nous incombe de la chérir et d'en prendre soin.

C'est ce que nous avons fait. Ni plus, ni moins.

Nous avons entr'ouvert nos salles pour faire du triste anniversaire de la fermeture des salles de cinéma une fête collective propice à contrer le marasme général par la joie d'être ensemble, tous ensemble.

En ouvrant nos salles, nous avons l'espoir et l'ambition d'avoir ouvert une brèche.

Nous affirmons la nécessité de remettre les lieux de culture à la place qui leur revient et dont ils ont été chassés : au cœur de la cité et donc au cœur du discours politique.

Nous résistons, nous persisterons.

Les cinéastes de l'ACID & les exploitant.e.s du GNCR
 
 
Les 20 salles ayant participé à l'action :
 
Le Beaulieu - Bouguenais
Le Lux - Caen
Le Grand Bleu - Carhaix
Le Cigalon - Cucuron
Le Club - Douarnenez
L’Espace Robert Hossein - Scènes et Cinés à Grans
Ciné Roch - Guéméné-sur-Scorff
Le Luxy - Ivry-sur-Seine
Le Trianon - Lion-sur-Mer
Cinéma Atmosphère - Marcoussis
La Baleine - Marseille
Le Gyptis - Marseille
Le Régent - Montrichard
Le Cinématographe - Nantes
Les Carmes - Orléans
Le Méliès - Port-de-Bouc
Cinéma Saint-Paul - Rezé
Le Lutétia - Saint-Herblain
Le Bretagne - Saint-Renan
Le Zola - Villeurbanne
 
 
SIGNER LE MANIFESTE
 
 
Les structures associées :
 
Ad Vitam
ADDOC - Association des Cinéastes Documentaires
AFCA - Association Française du Cinéma d'Animation
Agence du Court Métrage
AFC - Association française des directeurs de la photographie
APPA - L'Association des Producteurs & Productrices en Auvergne-Rhône-Alpe
ARDA - Association des Directrices et Directeurs de Casting
ARNO - Association des auteurs et réalisateurs de Normandie
Arras Film Festival
Artisans du film
ARTS - Association Régional des Techniciens du Sud est
Association Alcimé Aubagne
Association Courtivore (festival du court-métrage de Rouen et Mont-Saint-Aignan
Association L'Etna
Carrefour des Festivals
Ciné St-Leu d'Amiens
Cinéma l'Archipel
Clair Obscur / Festival Travelling à Rennes
CLAP - Cercle Libre des Attaché.e.s de Presse
Clap 89
DIRE - Distributeurs Indépendants Réunis Européens
Documentaire sur grand écran
Festival A l'Est de Rouen
Festival Cinéma d'Alès - Itinérances
Festival d'Anères
Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'APT
FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FEMMES DE CRETEIL
Festival International du Film d'Amiens
Festival International du Film de Montagne d'Autrans
Festival Klap Klap
FrenchMania
Le GREC
Images en bibliothèques
Imago tout le cinéma
L'ARBRE - Association des auteurs-réalisateurs en Bretagne
L'hybride à Lille
la Plateforme (pôle audiovisuel pays de la loire)
Les amis du Réel
Les escales documentaires (La Rochelle)
LPA
MJC Philippe DESFORGES
NAAIS (Nouvelle-Aquitaine)
PEÑA-Produire En Nouvelle Aquitaine
Le Polygone étoilé
RegardOcc - Association de cinéastes
Revue Jeune Cinéma
SCA - Scénaristes de Cinéma Associés
SDI - Syndicat des Distributeurs Indépendants
SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants
SPIAC - CGT
SRF - Société des Réalisateurs de Films
Syndicat de la Critique
Union des Chefs Opérateurs
Wild Bunch

MANIFESTE

FacebookFacebookemail

Date de mise à jour :