The Savage eye / visuel
Cycle Mois du doc 2013

New York Underground

Cycle proposé par Images en Bibliothèques dans le cadre du Mois du doc 2013

En partenariat avec Documentaire sur grand écran.

1960, New-York, Bleecker Street. C’est dans ce quartier de Greenwich Village, à deux pas du Club où débutent Bob Dylan et Jimi Hendrix, que Lionel Rogosin décide d’installer sa salle de cinéma. Las de se battre pour projeter ses films ou ceux de ses amis, il crée ce lieu qui sera l’un des rendez-vous de la scène underground new-yorkaise jusqu’en 1974. Inaugurée avec son film Come Back Africa, le Bleecker Street Cinema accueille nombre des films de la « neuvième vague » de metteurs en scène, parmi lesquels Shirley Clarke, John Cassavetes, Robert Frank, Jonas et Adolfas Mekas, Morris EngeL, Andy Warhol... Le Bleecker Street Cinema est alors l’un des cinémas new-yorkais où se jouent les batailles mais aussi les grands défis esthétiques et politiques emblématiques du cinéma indépendant de ces années soixante.

Cette effervescence créatrice et activiste se cristallise dans un mouvement appelé « New American Cinema » emmené par Lionel Rogosin, avec Jonas et Adolfas Mekas, Shirley Clarke, Bob Downey. Les films réalisés en totale indépendance d’Hollywood – voire contre Hollywood – deviennent emblématiques d’un cinéma direct, d’un cinéma poétique, d’un cinéma activiste ou d’un cinéma expérimental... Une explosion des styles et des genres chroniquée avec humour et passion dans la revue Film Culture par l’un de ses protagonistes, Jonas Mekas.

Les quatre ou cinq salles « art et essai » de New-York se partagent cette étonnante production. À l’affiche du Bleecker, on trouve ainsi majoritairement les films politiques d’une nouvelle génération de cinéastes activistes qui s’élèvent contre la guerre du Vietnam, pour les droits civiques des minorités ou la reconnaissance de la culture gay (Émile de Antonio, Felix Greene, Lionel Rogosin, Shirley Clarke, Kate Millet, Storm de Hirsch, Robert Downey...), tandis que les mythiques séances de minuit sont pleines de l’effervescence des avant-gardes du cinéma expérimental (Jonas Mekas, Kenneth Anger, Jack Smith, Ron Rice, Warren Sonbert...). Les Nouvelles Vagues française (Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, François Truffaut...) et tchèque (Jan Nemec, Vera Chytilova...) y sont également très présentes.

À travers la reprise de programmes du Bleecker Street Cinema, école d’un cinéma libre pour nombre de jeunes cinéastes parmi lesquels Martin Scorsese, John Cassavetes, Milos Forman ou Francis Ford Coppola, nous nous offrirons un bel aperçu de la formidable pulsation de cette nouvelle vague américaine. Et ce, à partir d’une dizaine de films sélectionnés dans la programmation du Bleecker Street Cinema des années soixante.

Nous invitons les programmateurs à s’associer à ce cycle de projections qui se déroulera à l’automne prochain à Paris et dans plusieurs villes en France.

Annick Peigné-Giuly, Hélène Coppel
Documentaire sur grand écran

Documentaire sur grand écran

Le site internet de Documentaire sur grand écran