Chernobyl 4 ever

Réalisé par Alain De Halleux

Vingt-cinq ans après, Alain de Halleux questionne la mémoire de la catastrophe nucléaire et son avenir. Pour nombre de jeunes Ukrainiens, l'histoire de ce cataclysme se réduit au monde virtuel du jeu «S.T.A.L.K.E.R». Alors que les conséquences du désastre ne sont toujours pas maîtrisées, c'est derrière un écran d'ordinateur, aux commandes du jeu vidéo, qu'ils se confrontent aux multiples dangers et dégâts provoqués par l'explosion du réacteur 4, le 26 avril 1986. Certains ignorent parfois que, vingt-cinq ans plus tôt, leur père ou leur grand-père était «liquidateur», présent sur les lieux de l'accident pour tenter de contenir les flammes et pour participer aux travaux de décontamination. D'images d'archives en images de synthèse, s'appuyant sur les témoignages croisés des enfants de Tchernobyl qui ont aujourd'hui l'âge de la catastrophe et de leurs aînés, A. de Halleux s'interroge sur la «chape de plomb» qui semble s'être imposée en Ukraine.

Informations

Année : 2011

Durée : 55 mn

Pays de production : Belgique

Production : Simple Productions

FacebookFacebookemail

1 projection(s) organisée(s)

Projection Mois du doc 2013 - Maison du livre de l'image et du son (Auvergne-Rhône-Alpes / Villeurbanne)

Programmé par : Marconnet Laurence, MLIS - MAISON DU LIVRE DE L'IMAGE ET DU SON (Auvergne-Rhône-Alpes / VILLEURBANNE)

Cycle : De Tchernobyl à Fukushima, le visible et l’invisible composé de 3 films et 3 événements

  • Cette séance était accompagnée

    Rencontre avec le réalisateurÀ 19h00 rencontre avec Alain de Halleux, réalisateur du film : L’atome a la vie longue, l’homme aurait-il la mémoire courte ?

Date de mise à jour :