Film soutenu

La Terre abandonnée

Réalisé par Gilles Laurent

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la "catastrophe", quelques rares individus vivent sur cette terre brûlante de radiations. Rythmée par les travaux de décontamination et le danger permanent, l'existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu'un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

Informations

Année : 2013

Durée : 76 mn

Pays de production : Belgique

Production : Centre Vidéo de Bruxelles

Distinctions

2017 : Festival International Jean Rouch - Voir autrement le monde - Paris (France) - Mention spéciale du Jury International 2016 : FIFF (Festival International du Film Francophone de Namur) - Namur (Belgique) - Regards du présent 2016 : FIDMarseille (Festival International de Cinéma) - Marseille (France) - Sélection Écrans parallèles - Histoires de portrait...
FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2017

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Stéphane Miette, MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE SEINE ET MARNE

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Drôle de sentiment que celui laissé par le beau film de Gilles Laurent. La nature est abîmée à long terme par la radioactivité et pourtant quelques années après le drame, elle semble avoir repris ses droits, et apparaît luxuriante, généreuse. Cette beauté paisible n’en est pas moins mortelle. L’attention portée aux sons dans le film vient appuyer ce phénomène. Ici les bruissements de la nature, le chant des oiseaux, le vent dans les arbres, ont remplacé les bruits de l’activité humaine. Les quelques hommes rencontrés se savent condamnés par leur choix mais ils apparaissent calmes, stoïques. En restant ou revenant à Tomioka, ils ont fait le choix de la terre, terre de leurs ancêtres, de leurs racines. Structuré par de longs plans, le film s’ouvre sur un travelling qui donne à voir les rues fantomatiques de la ville.Tout le film baigne dans cette atmosphère paisible, presque poétique, malgré la désolation, les travaux de décontamination, dérisoires et sans fin.

Les + d'IB

Mois du doc 2019

Ce film est proposé dans le cadre du cycle Le Mois du doc belge

  •     Les modalités de diffusion du film sont indiquées plus bas
  •     Pour les adhérent·es d'IB, une demande d'aide à la venue du cinéaste peut être faite
  •     IB peut vous transmettre une copie de visionnage du film

N'hésitez pas à moisdudocatimagesenbibliotheques.fr (nous contacter.)

2 projection(s) organisée(s)

Projection Mois du doc 2017 - Cinéma Le Cristal (Auvergne-Rhône-Alpes / Aurillac)

Programmé par : Barreiros Lionel, MÉDIATHÈQUE DU BASSIN D'AURILLAC (Auvergne-Rhône-Alpes / AURILLAC)

Cycle : Un monde de sciences composé de 4 films et 4 événements

  • Cette séance était accompagnée

    Un programme de cinq séances (retenez tous vos jeudis !) composé dans la mesure du possible d'une projection et d'un temps d'échange. Et pour clore ce « Mois du doc 2017 », l'association Peuple et Culture Cantal présentera la carte blanche qui leur est chaque année offerte avec bonheur.

Modalités de diffusion

Pour les bibliothèques

Film disponible via la plateforme Les Yeux doc en format numérique. Contact :aurelie.sollebpi.fr ( Aurélie Solle )<!--class="mailto"-->(​01 44 78 45 70​)

Comment diffuser un film via Les Yeux Doc ? En savoir +

 

Producteur du film

CVB (CENTRE VIDEO DE BRUXELLES)

Pour toute question sur la diffusion du film. Contact : kim.vanvolsomcvb.be

Date de mise à jour :