Film soutenu

Last Night I Saw You Smiling

Réalisé par Neang Kavich

Il reste quelques temps à ses habi­tants pour débarrasser et quitter le White building, l’un des derniers bâtiments modernistes de Phnom Penh, réinvesti par une communauté d’artistes et leurs familles, après avoir été déserté en avril 1975 lors de la prise du pouvoir par les Khmers Rouges et la déportation des habi­tants de la capitale. Récemment, le bâtiment a été racheté par une com­pagnie japonaise, soutenue par le gou­vernement cambodgien. Les étagères se vident, les murs tombent. Derrière les armoires qu’on emporte, les fresques peintes aux murs témoignent d’une longue histoire collective. Quand l’évacuation résonne dange­reusement pour certains avec les manières de faire du régime de Pol Pot, on se demande où est le collectif, où est passée la force de lutter. Dans les couloirs, dans les regards, dans leur manière d’habiter le lieu, pour­tant, elle est partout. Malgré le mou­vement de départ, le film révèle une communauté soudée. Les discussions dans les halls, la façon d’investir les espaces communs ne trompent pas, une histoire de groupe et de partage est inscrite ici.  Le film enregistre un démantèlement et construit un souvenir. Le cinéaste, que le White building a vu grandir, suit sa famille et ceux qui les ont accompagnés pendant qu’ils débarrassent les lieux, se remémorent et se racontent. On retrouve des photos, on emporte fenêtres et portes, frag­ments de ce qui aura permis de cir­culer et de faire lien. Tout se dissipe, le cinéaste tient ferme jusqu’à ce que la poussière ait rendu l’air irrespi­rable et que les panneaux de bois aient bouché les ouvertures pour empêcher l’arrivée de nouveaux exclus.  (Clémence Arrivé)

 

Informations

Année : 2019

Durée : 74 mn

Pays de production : Cambodge

Production : Anti-Archive, Apsara Films

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2019

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Jean-Baptiste Mercey, MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE L'AVEYRON

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Une grande ville brade son identité architecturale et ses habitants désargentés, en guise de « développement » et, bien sûr, au grand profit de quelques-uns. Situation archétypale familière, n’est-ce pas ? Phnom Penh, par exemple… sauf qu’un des mérites de ce film, c’est bien de ne pas prendre une réalité pour un exemple, de ne pas illustrer. Ici, il s’agit précisément du White Building, immeuble de conception soviétique promis à la destruction, et de ses habitants dont les visages et les récits habitent littéralement, tiens donc, le film. Pendant que les appartements se vident, la longue et riche histoire collective de l’immeuble nous est racontée bribe par bribe par ses habitants, dont certains se souviennent de l’évacuation de la ville sous les Khmers Rouges – troublantes réminiscences... En consignant jusqu’au bout le démantèlement de ce lieu de vie où il a lui-même y a grandi, Kavich Neang construit sa mémoire sur le point de se perdre.

Les + d'IB

Voir ce film

Adhérents IB : accéder aux liens de visionnage
Non Adhérents : IB peut vous transmettre un lien de visionnage du film sur demande, moisdudocatimagesenbibliotheques.fr (contactez nous)

Modalités de diffusion

Pour les bibliothèques

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place exclusivement.

Prochainement au catalogue de l'ADAV

Producteur du film

ANTI-ARCHIVE

Date de mise à jour :