Maldives, un mur contre l'océan

Réalisé par Patrick Fléouter

Dans l'Océan Indien, l'archipel des Maldives essaime son millier d'îles sur plus de 800 Km de long. Affleurant à peine à la surface, la limite entre la terre et l'océan est extrêmement mouvante. Paradis des touristes et des plongeurs, ces petites îles à l'équilibre fragile dépendent d'un organisme vivant : le corail. Le réchauffement dramatique des eaux provoque le blanchissement et la mort du corail qui ne peut plus arrêter les vagues. Malé, l'île capitale des Maldives s'élève à peine au-dessus des eaux. Entièrement urbanisée, elle est une des plus petites capitales du monde. Privée de la frontière naturelle qui assurait sa protection, Malé devenait de plus en plus vulnérable aux assauts du vent et des vagues. Dans la nuit du 11 au 12 avril 1987, la moitié de l'île s'est retrouvée noyée sous un mètre d'eau. Les autorités de la ville ont alors décidé d'ériger leur propre frontière de béton, que tout le monde là-bas appelle "le grand mur". Comment se prémunir contre la montée des eaux due au réchauffement climatique? Quelles solutions adopter pour lutter contre l'érosion? Les autorités maldiviennes se sont lancées dans un projet titanesque : la création d'une île artificielle de 6 km de long sur 2 de large, capable d'accueillir 150.000 personnes, soit la moitié de la population du pays.

Informations

Année : 2002

Durée : 26 mn

Pays de production : France

Production : CNDP

FacebookFacebookemail

1 projection(s) organisée(s)

Date de mise à jour :