Antonio lindo antonio Visuel
Film soutenu

Antonio, Lindo Antonio

réalisé par Ana Maria Gomes

Antonio, bel Antonio est une enquête filmique sur l'oncle de la réalisatrice, parti au Brésil il y a 50 ans pour ne plus jamais revenir. Cet exilé portugais a laissé derrière lui une vie de berger pour s'installer à Rio de Janeiro. Au Portugal, sa famille spécule sur son existence et évoque le souvenir d'un artiste insouciant qui a brûlé la vie par les deux bouts.
En dehors de la fabrication de ce personnage fantasmé, le film propose une expérience plastique : entrechoquer deux esthétiques anachroniques. D'une part un monde paysan en extinction délimitée par le périmètre d'une maison hors du temps, et d'autre part un monde moderne incarné par la mégalopole de Rio.

Informations

Date de sortie : 2015
Durée : 42 minutes
Pays : France
Production : Le Grec

Distinctions

Curtas Vila do Conde - Festival Internacional de Cinema 2016 - Vila do Conde (Portugal) - Prix du Jury pour le Meilleur Film & Prix du Public pour le Meilleur Film
Festival Partie(s) de campagne 2015 - Nevers (France) - Grand Prix et Prix du Public
EntreVues - Festival du film de Belfort 2015 - Belfort (France) - Grand Prix Court-Métrage & Prix du Public Court-Métrage

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2017

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'Images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi avons nous retenu ce film ?

par Julien Farenc , BPI - BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION
Membre de la commission de sélection d'Images en bibliothèques
Nous découvrons une maison perdue dans la montagne et la brume où sa grand-mère vit dans un dénuement presque total. La pseudo-enquête familiale qui s’engage alors, tourne rapidement court. Chacun se contredit et pourtant tous, racontent encore et encore, la même histoire : la légende du mauvais fils égoïste, dont on ne veut même plus prononcer le nom. Car le bel António (o lindo António en Portugais) cristallise toutes les rancoeurs et les regrets, que personne n’ose vraiment formuler. Ana Maria Gomes suggère malicieusement avec son titre, des points communs entre António et le personnage principal joué par Marcello Mastroianni dans le film de Mauro Bolognini, Il Bell’Antonio.
Comme lui, il n’arrive pas être un homme - c’est-à-dire à devenir père, comme lui il plaît aux femmes (dixit sa mère), comme lui il pourrait être impuissant et même homosexuel, un stéréotype adressé aux Brésiliens en général (et pas seulement depuis le Portugal).
L’enquête reprend quand la plasticienne (diplômée des arts décoratifs et du Fresnoy) traverse l’Atlantique. Elle joue un instant du fort contraste climatique (le soleil) et culturel (la plage, la musique) pour finalement approcher António en catimini. A-t-il fuit le service militaire comme beaucoup d’autres Portugais à l’époque fuyant les guerres de décolonisation ? A-t-il trouvé à Rio gloire et fortune ? A-t-il vraiment coupé tous les ponts et va-t-il un jour rendre visite à “ceux qui sont restés” ? Le réel est souvent moins facétieux que les petites f(r)ictions et mésententes familiales.

Les plus d’IB

Ce film est soutenu par Images en bibliothèques. Adhérent·es : demandez-nous un lien ou une copie de visionnage !

 

Mois du film documentaire 2018

Le film sera proposé à un tarif négocié pour l'organisation de projections dans le cadre du Mois du doc.

En savoir +

Modalités de diffusion

Pour les structures non-commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité
Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés
Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.
Contact : idc@cnc.fr

Producteur du film

Pour toute question sur la diffusion du film.
Contact : GREC