Les Belov

réalisé par Victor Kossakovsky

«Il pourrait s'agir d'un conte. Mikhaïl et Anna sont frère et soeur. Ils vivent dans une maison de bois au début de la rivière. Ils sont pauvres. Ils cultivent un champ de pommes de terre et de choux. Ils possèdent une vache qui leur donne du lait. Mais il semble que le diable ait embrouillé leurs destins. Mikhaïl est paresseux et ivrogne. Il philosophe à longueur de journée, sur la vie, la nature et l'Etat. Il traite sa soeur en servante, l'injurie, la menace. Anna est courageuse, elle coupe le bois, soigne la vache, vaque aux travaux de la maison. Veuve - elle a perdu deux maris -, elle pleure son premier amour de jeune fille qui ne put s'accomplir. Entre frère et soeur, la haine s'est accumulée. Elle gronde perpétuellement et s'enflamme soudain. Cela pourrait être aussi un roman naturaliste décrivant la Russie profonde comme Leskov a pu en écrire. La vie n'aurait guère changé depuis le XIXème siècle, même si le communisme nourrit les conversations entre frères, leurs chamailleries, leurs disputes.(') Le cinéaste parvient, par un montage alternant de façon serrée les scènes dramatiques et les échappées vers le dehors, à tenir en haleine le spectateur en passant continuellement de la tragédie à la comédie.» (S. Meurant, in «Victor Kossakovski, rétrospective, 18-20 novembre 2005», Paris, Bpi, 2005)

Informations

Date de sortie : 1992
Durée : 58 minutes
Pays : Russie
Production : Studio de Films documentaires (Saint-Peterbourg)

3 séances organisées

Projection Mois du doc 2013

Médiathèque du Grand Cahors (Occitanie – Cahors)
Programmée par : Sophie Alaux, MÉDIATHÈQUE INTERCOMMUNALE DU GRAND CAHORS (Occitanie – CAHORS)
Cycle :
Ruralités composé de 29 films et 1 accompagnement

Projection Mois du doc 2010

Médiathèque Coeur de Ville ( – )
Programmée par : Sylvie Berthon, MÉDIATHÈQUE COEUR DE VILLE (Île-de-France – VINCENNES)
Cycle :
Regards sur le monde rural composé de 3 films et 1 accompagnement

Projection Mois du doc 2010

Cinéma Arenberg ( – )
Programmée par : Pauline David, Le p'tit ciné (Bruxelles – Belgique)
  • Film projeté dans le cadre d'une carte blanche offerte au cinéaste Claudio Pazienza.