Forbach Swing
Film soutenu

Forbach Swing

réalisé par Marie Dumora

A New-York où, au milieu du film, Samson Schmitt vient de se produire sur une scène de jazz, un producteur enthousiaste lui dit voir une parenté entre le bluegrass américain et la musique manouche que, depuis Forbach, Samson est venu jouer ce soir. Cette scène parmi d’autres, dans un film à l’humeur parfaitement égale, éclaire quelque chose du regard de Forbach Swing. Car il est évident qu’on ne verrait pas un film très différent si Marie Dumora l’avait tourné à Nashville, d’un honkytonk à l’autre, plutôt qu’à Forbach où Samson, Mike, et les autres, perpétuent l’héritage de Django Reinhardt et de Dorado Schmitt - le père de Samson. Si le film est ancré ferme dans un territoire et une culture (tous les personnages/musiciens sont manouches, et Forbach est à deux pas des lieux où Dumora avait tourné, avec des Yéniches, ses précédents films), il dessine une communauté qui est avant tout celle de ses personnages, celle des journées passées à jouer ensemble et du bonheur qu’ils trouvent à le faire, chez eux comme à New York, ou dans le restaurant d’un hôtel Mercure où les plus jeunes font de délicates reprises du répertoire des crooners des années 40/50 - l’Amérique, encore. Ce cap est celui que Marie Dumora tient de film en film, c’est celui des personnages, auxquels sa caméra discrète et scrupuleuse se dévoue entièrement, ici sur un versant d’allégresse qui rappellera les mots du critique Jacques Lourcelles au sujet du Hatari ! d’Howard Hawks, et de son ambition d’ « offrir au public une représentation crédible du bonheur. »

 

Informations

Date de sortie : 2019
Durée : 110 minutes
Pays : France
Production : Les Productions Balthazar

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2019

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'Images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi avons nous retenu ce film ?

par Alexia Pecolt , BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE BORIS VIAN
Membre de la commission de sélection d'Images en bibliothèques
Ce qu’il y a de beau avec la musique c’est qu’elle rassemble. C’est exactement ce que nous raconte le film, l’histoire d’une communauté manouche pour qui la musique est une identité. Dans cette communauté, un groupe d’hommes qui tentent de vivre de cette destinée artistique. Ils sont soutenus par la famille, qui procure par ces moyens modestes des lieux de répétions et finance leur album. Soutenus également par la communauté, la famille au sens plus large, dont ils animent les chaleureuses soirées. Ce bonheur d’être ensemble, cette joie de vivre, il est possible de la voir à l’écran car la réalisatrice semble avoir un intérêt particulier pour le jazz manouche et on sent une connivence entre celle qui filme et les filmés. On a bien envie de croire à leur succès, mais ce qui reste, c’est un film heureux comme pourrait l’être une comédie musicale, avec tout ce qu’il y a de plus touchant quand on s’investit comme ils le font.

Les plus d’IB

 

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité
Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à
partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres
commandés
Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le
prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique
non commerciale.

Contact : idc@cnc.fr

Producteur du film

LES PRODUCTIONS BALTHAZAR

Jérôme Dopffer

33.1 47 70 21 99

infos@balthazarprod.com