Pas d'or pour Kalsalka
Film soutenu

Pas d'or pour Kalsaka

réalisé par Michel K. Zongo

Dans les années 2000, l’Etat burkinabé délivre plusieurs permis d’exploitation minière à des sociétés multinationales. La première mine d’or d’exploitation industrielle à ciel ouvert est construite en juin 2006 à Kalsaka. Mais «L’or n’a pas brillé pour Kalsaka» car en 2013, la mine ferme ses portes et laisse dernière elle un héritage inestimable de catastrophes sociales et environnementales. Une petite ville de campagne sans infrastructures sociales de base, une population socialement désorganisée par le niveau de vie acquis pendant le fonctionnement de la mine. 

Informations

Date de sortie : 2019
Durée : 70 minutes
Production : diam production

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2019

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'Images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi avons nous retenu ce film ?

par Thierry Barriaux , ASSOCIATION CANNIBALE PELUCHE
Membre de la commission de sélection d'Images en bibliothèques
De façon très documentée, Pas d’or pour Kalsaka montre l’expérience d’une population paysanne injustement
privée de ses terres, exposée à l’utilisation de produits toxiques et soupçonneuse de la salubrité des sols et
de l’eau depuis le départ de l’entreprise incriminée. Les villageois désemparés n’ont depuis qu’un désir : que
le fautif paie. En s’appuyant formellement sur une imagerie directement issue
du western, le réalisateur burkinabé semble inviter les habitants de Kalsaka à
se saisir des codes anglo-saxons pour réclamer la revanche qui leur est due.
Concrètement, cela passera par faire parler les chiffres puisqu’il ira jusqu’à
financer les analyses d’eau, seules capables d’initier le début d’une démarche
judiciaire.
Un film d’investigation qui ne se contente pas d’énoncer l’injustice d’une
situation, mais s’autorise le droit d’intervenir dans le débat afin de faire surgir
l’espoir d’une justice possible.

Modalités de diffusion

Producteur du film

diam production

226 78 80 27 78

diamproduction@hotmail.com