Perte Vaters Land

réalisé par Nurith Aviv Jean Lefaux

Partant d'une phrase de Sigmund Freud définissant le deuil et d'une réflexion de Hannah Arendt sur le comportement des intellectuels allemands en 1933, Nurith Aviv laisse parler ses amis, en Allemagne, de ce qui, à leur sens, est irrémédiablement perdu. En toile de fond, un plan-séquence de 30 minutes, un trajet en S-Bahn à travers Berlin, la ville de ses ancêtres juifs.

Informations

Date de sortie : 2002
Durée : 30 minutes
Pays : Allemagne, France
Production : Thomas geyer filmproduktion

2 séances organisées

Projection Mois du doc 2010

Médiathèque Intercommunale des trois Vallées (Provence-Alpes-Côte d'Azur – Digne les bains)
Programmée par : Joëlle Chemin, MÉDIATHÈQUE INTERCOMMUNALE DES TROIS VALLÉES (Provence-Alpes-Côte d'Azur – DIGNE-LES-BAINS)
Cycle :
Portugal composé de 3 films et 1 accompagnement

Projection Mois du doc 2010

ENS de Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes – Lyon)
Programmée par : Anne Courant, ENS de Lyon - Bibliothèque Diderot de Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes – Lyon)
Cycle :
Allemagne 1945 - 1990 entre séparation et réunification composé de 6 films et 1 accompagnement
  • Rencontre avec Nurith Aviv, réalisatrice du film projeté "Perte Vaters Land" et débat avec le public.