Waldheims Walzer / visuel
Film soutenu

Waldheims Walzer

réalisé par Ruth Beckermann

Quand le diplomate autrichien Kurt Waldheim, ancien secrétaire général des Nations Unies, a annoncé en 1986 sa candidature à la présidence de son pays, la nouvelle a été accueillie avec joie, comme une évidence, par ses compatriotes. Du moins fut-ce le cas jusqu’à la découverte de son passé nazi, un détail gênant qu'il avait fort opportunément oublié de mentionner pendant toutes ces années à occuper une fonction publique.
Bien qu’il ait affirmé par la suite son ignorance totale des atrocités commises pendant la guerre, cette révélation a aussitôt divisé le pays, pendant que le reste du monde assistait en spectateur à ce spectacle inhabituel. Pendant les mois qui ont précédé l’élection, Waldheim, pressé par le Congrès juif mondial de se retirer de la course, est passé du statut de dignitaire respecté à celui de "menteur" et de "nazi". Et pourtant… il a tout de même réussi à remporter la présidence.

Informations

Date de sortie : 2018
Durée : 93 minutes
Pays : Autriche
Production : Ruth Beckermann Filmproduktion, ORF

Distinctions

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2018

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'Images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi avons nous retenu ce film ?

par Alexia Pecolt , BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE BORIS VIAN
Membre de la commission de sélection d'Images en bibliothèques
Après son sublime film Rêveurs rêvés, tout en douceur et en intimité, il est assez surprenant de découvrir le dernier film de Ruth Beckermann, The Waldheims Walzer. On reste néanmoins dans le portrait, mais cette fois-ci celui d’un homme politique, d’une personnalité publique mondialement connue. La réalisatrice dresse ce portrait à partir d’extraits d’archives personnelles et télévisuelles, et à l’aide d’un montage très maîtrisé, arrive à rendre toute la « monstruosité » et l’ambivalence du personnage politique. L’alternance des plans et des ressources, nous plonge de péripéties en polémiques, au plus près des évènements, comme si nous étions au coeur de l’actualité, à l’instar de Ruth Beckermann à l’époque. Le contexte politique de ce film, n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler notre propre actualité. Ruth Beckermann sait mettre en images les corps, détailler son sujet et ce qu’elle filme. Mais ce qui fait la force du film est sans doute sa lenteur. Nous ne sommes pas soumis à un montage frénétique d’archives, bien que très documentées. Le spectateur a le temps de voir le malaise s’installer, le mensonge déranger, questionner, puis, finalement, l’hypocrisie triompher.

Modalités de diffusion

Pour les structures non-commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : Images de la culture 

Prochainement au catalogue 

Distributeur du film

WideHouse 

Pour toute question sur la diffusion du film.
Contact : Widehouse