Etude de réseau
Publié le lun 01/05/2017 - 14:57 par Justine Meignan

Le réseau d'Images en Bibliothèques

Evolution des pratiques
Mediatheque entre Dore et Allier Images en bibliothèques regroupe un réseau de plus de 600 bibliothèques adhérentes travaillant autour du cinéma. En 2014, l’association a transmis un questionnaire à son réseau pour recueillir des données sur le cinéma et l’audiovisuel en médiathèque. 313 bibliothèques ont répondu à l’enquête (1). Les bibliothèques interrogées sont exclusivement des bibliothèques ayant un fonds de film.

Les catalogues fournisseurs

73 % des bibliothèques interrogées sont en marché public avec un ou plusieurs fournisseurs de films. Selon leurs réponses :

  • Adav (57 %)
  • Colaco (22 %)
  • CVS (19 %)
  • RDM (13 %)
  • Autres fournisseurs (4 %)

66 % des bibliothèques interrogées se procurent également d’autres films en dehors du marché public. Les achats hors marché se font auprès de :

  • Le catalogue national de films documentaires (37 % des bibliothèques)
  • Le catalogue Images de la culture (34 % des bibliothèques)
  • Producteurs, éditeurs ou distributeurs directement (28 %)

 

Composition des fonds de films

  • Films de fiction : 98 % des bibliothèques en proposent. 49 % des bibliothèques ont plus de 3000 titres dans leurs collections.
  • Films documentaires : 98 % des bibliothèques en proposent. 47 % ont plus de 1000 titres dans leurs collections.
  • Films d’animation : 96 % des bibliothèques en proposent.
  • Courts-métrages : 82 % des bibliothèques en proposent.
  • Séries télévisées : 79 % des bibliothèques en proposent.
  • Films de production régionale ou locale : 57 % des bibliothèques en proposent.
  • Films expérimentaux : 51 % des bibliothèques en proposent.
  • Films jeunesse : 79 % des bibliothèques en proposent. 50 % des bibliothèques interrogées possèdent plus de 1000 films jeunesse, dont environ ¼ de documentaires, la fiction et l’animation représentent la majeure partie de ces collections.

 

Budgets d'acquisition

82 % des bibliothèques interrogées dédient plus de 10 000 euros par an à l’acquisition de films.
 

Budget d'aquisition

 

Mode d'accès aux films

L’emprunt des DVD est gratuit. Seul l’abonnement à la bibliothèque peut être payant et le tarif peut être différent selon les supports.

 

mode d'acces au films

 

Vidéo à la demande

De plus en plus de médiathèques proposent des films en VàD : en 2014, 29 % des médiathèques interrogées proposent une offre de Vidéo à la demande contre 12,3 % en 2011 (2) soit une progression de plus de 16 % en trois ans.

 

VOD Réseau

 

Les offres citées dans l’enquête par les bibliothèques interrogées :

  • La Médiathèque numérique ARTE VOD et UniversCiné – 65 %.
  • CVS Médiathèque numérique – 22 %.
  • Adavision / Medialib – 6 %.

 

Équipements pour diffuser des films

82 % des bibliothèques interrogées ont du matériel permettant de visionner les films sur place de manière individuelle ou en groupe. Les bibliothèques ne disposant d’aucun matériel de diffusion sur place ne représentent que 10 % des bibliothèques interrogées.
31 % des bibliothèques interrogées ont une salle de projection ou un auditorium.

 

nombre de places auditorium

 

Projections et animations

81 % des bibliothèques interrogées organisent des projections. Sur certains territoires, les bibliothèques sont les seuls lieux de diffusion possibles des films :

  • 36 % des bibliothèques interrogées n’ont pas de salle de cinéma dans leur commune.
  • 20 % sont implantées dans des territoires où il n’existe aucun autre équipement permettant de voir des films.

 

Frequence des projections

 

75 % des bibliothèques interrogées qui projettent des films organisent des rencontres avec des cinéastes ou des intervenants.
21 % des bibliothèques interrogées organisent des ateliers de pratique artistique.
64 % organisent des activités autour des films jeunesse.

 

Frequence d'organisation d'activites

 

Mois du film documentaire (3)

Pour 55 % des bibliothèques participantes en 2016, cette manifestation est le seul moment où elles projettent des films. Quant aux bibliothèques qui ne participent pas, il s’agit principalement d’un manque de moyens humains et financiers.

 

Evolution participants MDD

 

745 bibliothèques ont participé au Mois du doc en 2016 en tant qu’organisateur, lieu de diffusion ou partenaire. Elles représentent 35 % des tous les participants (organisateurs, lieux de diffusion
et partenaires confondus) et 55 % des organisateurs (les participants qui portent les projets).

 

Types de structures participantes

 

Elles ont programmé en moyenne 3 de séances de films. 37 % de ces séances étaient accompagnées de la présence du cinéaste, soit environ 300 cinéastes.

Les bibliothèques ont organisé plus de 150 expositions, 110 ateliers pratiques, 40 concerts, 90 master-classes ou conférences pour accompagner les séances. Elles ont accueilli en moyenne 58 spectateurs par séance, plus que la moyenne générale qui était de 49.

______

(1) Voir Le cinéma et l’audiovisuel, étude du réseau d’Images en bibliothèques, 2015 et Films et jeunes publics en médiathèque, étude du réseau d’Images en bibliothèques, 2015

(2) Étude réalisée par Images en bibliothèques auprès de son réseau en 2011

(3) Chiffres issus du Questionnaire bilan du Mois du film documentaire 2016 – 356 réponses sur 499 interrogés.

 

Photos © Charlotte Hénard, Médiathèque entre Dore et Allier

Dans le même domaine :

Evolution des pratiques