Film soutenu

Amara

Réalisé par Pierre Michelon

C’est dans le désordre que l’Histoire arrive jusqu’au présent. De la même façon, Amara prend la forme d’un ruban de Möbius, sans début ni fin. Les temporalités se chevauchent d’ailleurs au sein même de l’image : sur un plan filmé par Pierre chez Fouad apparaît le message qui marqua le début de leur correspondance, quelques années plus tôt. On apprend que le grand-père de Fouad, Amara Mennana, fut envoyé au bagne en Guyane pour avoir tenté de dérober un troupeau de chèvres dans une Algérie que l’on disait alors française – acte probablement politique dont les circonstances exactes resteront troubles. Son fils perdit bientôt sa trace, pour ne jamais la retrouver. Tous deux travaillés par cette histoire, Pierre et Fouad entament des démarches auprès d’institutions diverses afin de connaître enfin le destin d’Amara. Les documents d’archives exhumés et messages échangés, qui nous informent de la progression de l’enquête, se superposent à des paysages filmés dans le Colorado, où réside Fouad, en Guyane, où se rend Pierre, et là où tout commença : en Algérie. Faisant résonner les mots dans ces paysages tous marqués par la colonisation, Amara annule pendant 118 minutes les gouffres qui séparent des temps et des lieux distants, tisse une toile à laquelle la présence d’une faune intemporelle confère une dimension cosmique. Les lieux et les animaux sont d’ailleurs crédités au générique au même titre que les êtres humains. Le film apparaît alors comme une archive pour le futur, qui témoignera de l’amitié qui naquit un jour entre un Français et un Algéro-Américain réunis par une même hantise, et par une commune plongée dans l’horreur coloniale. –Olivia Cooper-Hadjian

 

Informations

Année : 2018

Durée : 118 mn

Pays de production : France, Algérie, États-Unis

Production : Spectre Production

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2019

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Raphaëlle Pireyre, IMAGES EN BIBLIOTHÈQUES

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Amara est le film d’une quête administrative, celle du souvenir d’un homme disparu il y a un siècle suite à sa détention dans un bagne de Guyane. L’impossibilité de faire ressurgir son parcours et son image passe par la retranscription sur l’écran des mails échangés entre son petit-fils qui cherche sa trace depuis le Colorado et le réalisateur qui parcourt les archives de ce territoire d’accueil. Dans ce film qui se lit autant qu’il se regarde, se fait jour toute la disparition de ces indésirables, condamnés à une double peine (les prisonniers étaient contraints de rester sur le territoire de leur détention le même nombre d’années que leur condamnation). C’est au spectateur qu’incombe de reconstituer mentalement le voyage, l’enfermement, la reconstruction de ces gens sur une terre qui les mettait au ban, palimpseste sur une Guyane contemporaine qui a tout oublié de son passé de bagne lointain d’autant plus aujourd’hui qu’elle est traversée par des manifestations politiques emmenées par la jeunesse.

Les + d'IB

Mois du doc 2020

Les modalités de diffusion du film sont indiquées plus bas.

Voir ce film

Adhérents IB : accéder aux liens de visionnage
Non Adhérents : IB peut vous transmettre un lien de visionnage du film sur demande, moisdudocatimagesenbibliotheques.fr (contactez nous)

 
Aide à la venue d'un intervenant ou de la réalisatrice 

Pour les adhérent·es d'IB, une demande d'aide à la venue d'intervenant ou de cinéaste peut être faite.

Modalités de diffusion

Pour les bibliothèques

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place exclusivement.

Producteur du film

SPECTRE PRODUCTION

Olivier Marboeuf

+ 336 20 43 28 60

productionspectreproductions.com

Date de mise à jour :