The Ballad of Genesis and Lady Jay

Réalisé par Marie Losier

Ce film retrace l'histoire hors norme de l'artiste Genesis Breyer P-Orridge et de sa femme et partenaire artistique, Lady Jay, qui par amour ont décidé de se fondre en une seule entité (pandrogynie). Artiste majeur de l'avant-garde new-yorkaise de ces 30 dernières années, considéré comme l'un des pères de la musique industrielle, Genesis a défié les limites de l'art et de la biologie. En 2000, il débute une série d'opérations afin de ressembler trait pour trait à Lady Jay, une performance risquée, ambitieuse et subversive. Ce film relate cet acte ultime d'amour et de dévotion. Précédé de Treize figures de Sarah Beauchesne au 71 rue Blanche de Véronique Aubouy et christophe Boutin (1993, 4mn) Une contorsionniste, placée sur une table dans l'atelier de l'artiste Christophe Boutin, nous propose treize figures comme autant de sculptures. L'art n'est-il pas une simple déformation de la réalité ?

Informations

Année : 2011

Durée : 75 mn

Pays de production : Etats-Unis

Production : Marie Losier

FacebookFacebookemail

18 projection(s) organisée(s)

Date de mise à jour :