Film soutenu

J'ai énormément dormi

Réalisé par Clara Alloing

« La sculpture c’était une manière de me consoler moi-même. C’est pas uniquement en lien avec la tristesse, c’est en lien avec toutes les émotions. C’est comme si je pouvais bercer mes émotions, ou leur offrir un berceau » Dans son atelier, l’artiste Johanna Monnier nous parle de son lien avec son travail : sculptures vivantes, costumes d'êtres imaginaires... à travers ses créations elle a trouvé une sécurité, une manière d’exister et d’aimer. Sa parole éclaire les univers sensibles qu'elle invente, ses créations s’animent, mises en scène dans un jeu complice entre l’artiste et la réalisatrice. Un film sur l’acte de création comme force de vie.

Informations

Année : 2022

Durée : 44 mn

Pays de production : Suisse

Production : Earthling Productions

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2023

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Christophe Thomas, ENSAD - ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS (PARIS)

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

Clara Alloing nous invite dans l'atelier et le monde onirique jurassien de l'artiste-performeuse suisse Johanna Monnier, qui pratique une forme de sculpture thérapeutique, utilisant l'art comme pansement des blessures intimes. Le film est un voyage mêlant poésie provocatrice et malice excentrique. Un portrait sensible, innervé par des interrogations mélancoliques. Un film sur l’acte de création comme force de vie, comme thérapie. A travers ses créations et les émotions versatiles qu'elles procurent, elle a trouvé une sécurité, une manière poétique d’exister et d’aimer. Sa parole dictée en voix off éclaire les univers sensibles qu’elle invente, ses créations s’animent, mises en scène dans un jeu complice entre l’artiste et la réalisatrice. On se surprend à ressentir son réconfort en la regardant bercer ses sculptures les unes après les autres dans la rivière.

Entre documentaire et œuvre visuelle, la réalisatrice et l’artiste nous font entrer dans un portrait onirique habité de fantasmes, de cauchemars, de deuil et de tendresse. La texture nostalgique du 16mm, la proposition sonore de cette opératrice de son qui travaille l'intime, et la voix chuchotée de Johanna résonnent avec sa démarche artistique qui travaille la matière pour offrir une sorte de peau à ses émotions.Un étrange objet filmique dont l'artiste est aussi scénariste de ses rêveries, au-delà des mots.

Les + d'IB

1 projection(s) organisée(s)

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non-commerciales

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place : ADAV

Contact : contactadav-assoc.com

 

 

Distribution

Earthling Productions

Contact : clara.alloinggmail.com

Date de mise à jour :