Film soutenu

Le Temps du cannibalisme

Réalisé par Teboho Edkins

Une histoire entre la Chine et l’Afrique. Un film qui part d'un hôtel à Guangzhou jusqu'à dans un bar au Lesotho, qui nous emmène au plus profond des vies et des personnalités de ces Chinois et ces Africains, vivant dans l'ombre d’une nouvelle réalité économique.

"Days of Cannibalism décrit la façon dont un modèle économique étranger transforme la structure et la culture d'une société traditionnelle. L'arrivée d'entrepreneurs et de commerçants chinois au Lesotho, dans la région de Thaba Tseka, transforme complètement le territoire. Teboho Edkins décrit les contradictions et les différentes manières dont deux cultures complètement différentes s'affrontent, et les probabilités qu'elles se transforment en s'observant. L'issue de ce face-à-face est surprenante. Le modèle ancien commence à se dissoudre, et la violence menace d'exploser. Un choix s'impose alors : manger ou être mangé ? Le film aborde les questions soulevées par la rencontre entre une économie mondialisée et un cadre mythologique qui convoque les codes du western, tout en brouillant la frontière entre les définitions convenues du documentaire et de la fiction. Days of Cannibalism est une œuvre exigeante qui confirme les qualités de visionnaire de Teboho Edkins et sa place parmi les grands noms du cinéma non-narratif." (Giona A. Nazzaro - Visions du Réel)

Informations

Année : 2020

Durée : 78 mn

Pays de production : France, Afrique du Sud, Pays-Bas

Production : KinoElektron, Days Zero Films, Keplerfilm

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2020

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Laura Tamizé, MÉDIATHÈQUE DU RIZE

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

Dans une ville déserte, où l’imagination urbaine n’a pas réussi à créer la vie, Warren et d’autres bénéficiaires d’un programme de formation entretiennent leurs espoirs d’une vie meilleure. Dans ce paysage étrange, peu accueillant, le temps passe, les routes de sable échappent au contrôle urbain et les hommes s’interrogent. De l’espoir d’une vie meilleure émerge une quête de sens. La poésie surgit dans les mots et dans les espaces, tout aussi incontrôlés les uns que les autres. Le film n’est pas contemplatif pour autant puisque l’utilisation des technologies du XXIe siècle (téléphones portables, google et internet) permet à Warren de se souvenir et de se projeter. En faisant lien entre le passé, le présent et l’avenir, la cartographie fait émerger ce qui reste d’immuable dans une quête d’enracinement. Les références aux pionniers américains sont intériorisées par l’écriture et la parole. Apprivoiser le désert permet alors de s’apprivoiser soi-même. Un film à partir duquel il est possible de tirer de nombreux fils thématiques: urbanisme, pauvreté, histoire, mémoire, nouvelles technologies, philosophie.

Modalités de diffusion

Pour tout type de structure

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Abonnement à la Visionneuse : 120€ par an pour la programmation de 120 films par an. 

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Date de mise à jour :