Film soutenu

Victoria

Dans le désert de Mojave, California City, une ville imaginée sur le modèle de Los Angeles, n’a jamais été achevée. Lashay T. Warren, 25 ans, père de quatre enfants, s’y installe pour suivre un programme de formation pour adultes dans le cadre d’un centre d’action sociale. Il tient son journal, tout comme l’ont fait les premiers pionniers dans ce même désert. Les fragments de ses écrits décrivent avec subtilité son émerveillement face au désert, ses efforts pour obtenir son diplôme d’études secondaires, et son travail à l’entretien des rues abandonnées, absurde et sans fin.

Informations

Année : 2020

Durée : 71 mn

Pays de production : Belgique

Production : Caviar

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2020

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Laura Tamizé, MÉDIATHÈQUE DU RIZE

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Dans une ville déserte, où l’imagination urbaine n’a pas réussi à créer la vie, Warren et d’autres bénéficiaires d’un programme de formation entretiennent leurs espoirs d’une vie meilleure. Dans ce paysage étrange, peu accueillant, le temps passe, les routes de sable échappent au contrôle urbain et les hommes s’interrogent. De l’espoir d’une vie meilleure émerge une quête de sens. La poésie surgit dans les mots et dans les espaces, tout aussi incontrôlés les uns que les autres.

Le film n’est pas contemplatif pour autant puisque l’utilisation des technologies du XXIème siècle (téléphones portables, google et internet) permet à Warren de se souvenir et de se projeter. En faisant lien entre le passé, le présent et l’avenir, la cartographie fait émerger ce qui reste d’immuable dans une quête d’enracinement.  Les références aux pionniers américains sont intériorisées par l’écriture et la parole. Apprivoiser le désert permet alors de s’apprivoiser soi-même.

Un film à partir duquel il est possible de tirer de nombreux fils thématiques : urbanisme, pauvreté, histoire, mémoire, nouvelles technologies, philosophie.

Modalités de diffusion

Distributeur du film

FILMOTOR

Tél : 00 420 721 00 64 21 (République Tchèque) 
filmotorfestgmail.com

Date de mise à jour :