Film soutenu

André Robillard, en compagnie

Réalisé par Henri-François Imbert

En 1964, André Robillard s’est mis à fabriquer des fusils avec des matériaux de récupération ramassés au hasard de ses promenades dans l’hôpital psychiatrique où il vivait. Aujourd’hui, à 87 ans, André demeure toujours à l’hôpital où il est entré à l’âge de neuf ans il y a 78 ans. Entre temps, il est devenu un artiste internationalement reconnu du champ de l’Art Brut, mais aussi musicien et acteur d’un spectacle inspiré de sa vie. Nous le suivons dans ses voyages, et en chemin, nous croisons l’histoire de la psychothérapie institutionnelle, dont la révolution du regard sur la folie, opérée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, n’est pas étrangère à la découverte et à l’histoire d’André Robillard.

 

Informations

Année : 2017

Durée : 100 mn

Pays de production : France

Production : Libre Cours

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2020

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Sarah Doucet, MÉDIATHÈQUE D'ORLÉANS

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Dans ce troisième film consacré à son ami André Robillard, artiste aujourd'hui reconnu, Henri-François Imbert le suit dans de nouvelles aventures  théâtrales et musicales, orchestrées par le performeur Alexis Forestier. L'occasion de parcourir la France avec ce spectacle et de s'arrêter un temps à l'hôpital de Saint Alban en Lozère, berceau de la psychothérapie institutionnelle qui valorisa l'art des marginaux, l'art brut.

Henri-François Imbert retrace à l'aide d'archives filmées l'histoire de cet établissement, captant dans un même temps la rencontre d'André Robillard avec les œuvres  d'Auguste Forestier, figure importante de ce mouvement. Puisant dans les images filmées tout au long de leur amitié de presque trente années, H.F. Imbert nous livre un portrait émouvant, hétéroclite et au long cours de ce personnage hors du commun, acceptant joyeusement et légèrement les honneurs qui lui sont faits. De ces moments saisis d'une caméra discrète, il réalise un film comme André Robillard fabrique ses fusils, en assemblant des morceaux choisis qui aboutissent à une construction colorée.

Et nous retiendrons ce passage particulièrement touchant  où André Robillard nous dit que la vie est bizarre tout de même et que ce qui a tout changé dans sa vie, c'est son internement dans cet hôpital psychiatrique près d'Orléans depuis l'âge de 9 ans, grâce auquel il est devenu ce qu'il est aujourd'hui.

Les + d'IB

Ce film est proposé dans le cadre du Mois du film documentaire 2018 dans les Coups de cœur des coordinations régionales

3 projection(s) organisée(s)

Modalités de diffusion

Pour les bibliothèques

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place exclusivement.

Contact : Elise Virot evirotadav-assoc.com

Réalisateur du film

Pour toute question sur la diffusion du film : 

Contact h-f.imbertorange.fr (Henri-François Imbert )

Date de mise à jour :