Film soutenu

Brise-lames

Depuis une étrange forêt lumineuse, un homme raconte qu’une jeune femme de la région est régulièrement visitée par des morts emportés par le tsunami qui a ravagé la baie il y a quelques années. Sur les images d’arbres qui accompagnent son récit, se sur-impriment de petites méduses translucides. Fantômes et eaux profondes ont envahi le territoire. Traversant un littoral décharné qui semble avoir été recouvert d’une immense bâche, comme une dépouille que l’on doit déplacer, les cinéastes récoltent des témoignages. En s’engouffrant ici, le tsunami a ouvert une brèche, l’au-delà s’est infiltré. Des survivants racontent que sur un pont de la ville, des âmes errantes se promènent et que certains les ont vus. Les victimes du tsunami, dit-on, sont des morts contrariés, leur départ est repoussé. Ces morts-là sont en sursis ou peut-être est-ce le sort des vivants, en attente dans cette zone désolée où il ne reste rien. Les rescapés naviguent entre les villes provisoires élevées après la catastrophe et les villes en reconstruction. Un pied dans le passé, un autre vers l’avenir, ils se rassemblent, témoignent et prient pour s’apaiser pendant que sur la côte se dressent des brise-lames, d’immenses digues de béton conçues pour retenir les prochaines vagues. Ces barrages contre le Pacifique défigurent le paysage, et au souvenir qu’ils incarnent se mêle une attente sinistre. Murs colossaux supprimant l’accès à la mer où certains continuent de disperser les cendres de leurs morts, à côté de ceux qui continuent de chercher les disparus. Les digues ne repoussent pas les morts, il faut cohabiter dans ce temps en suspens.

 

Informations

Année : 2019

Durée : 67 mn

Pays de production : France

Production : Elsa Manisini (Baldanders Films), Elisabeth Pawlowski (Baldanders Films), Jean Baptiste Fribourg (La Societé des Apaches), Francis Forge(La société des Apaches)

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2019

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Jean-Baptiste Mercey, MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE L'AVEYRON

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Quelque part au Japon, après le passage d’un tsunami, on construit un mur contre le Pacifique. Ceux qui vivent là sont des survivants. Sur ce littoral dépecé, la mort est partout présente, et combien : ce dont il est question, dans les récits des habitants, ce sont des fantômes, des âmes errantes, des morts contrariés qui restent en suspens. Le tsunami a fait déferlé les eaux, et avec elles l’au-delà. Les cas d’apparition sont fréquents, on en parle, même au coiffeur. Un surnaturel devenu très naturel. L’étrangeté des croyances n’a rien de spectaculaire, le film nous porte au coeur de l’humain, là où il a été frappé. En attendant, il faut aussi survivre, s’organiser dans ces lieux provisoires, et puis ce mur qui défigure le paysage. Mais surtout, pour les vivants et les morts, puisqu’ils cohabitent au plus près, cette route difficile vers un apaisement. Et le mur n’y peut rien.

Les + d'IB

Voir ce film

Adhérents IB : accéder aux liens de visionnage Non Adhérents : IB peut vous transmettre un lien de visionnage du film sur demande, moisdudocimagesenbibliotheques.fr (contactez nous)

1 projection(s) organisée(s)

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Producteur du film

LA SOCIÉTÉ DES APACHES

Jean-Baptiste Fribourg

+ 33.4 28 29 75 12

contactlasocietedesapaches.com

Date de mise à jour :