Film soutenu

Foedora

Réalisé par Judith Abensour

En mai 2016, à Ramallah, a ouvert le Musée de la culture et de l’histoire de la Palestine. Inauguré vide, il le restera pendant plusieurs mois jusqu’à ce que se prépare la première exposition, dédiée à Jérusalem. Le film se déroule pendant cette période de transition, durant le chantier d’une ville rêvée, contrepoint d’une réalité politique qui rend de plus en plus hypothétique la perspective d’un futur État palestinien.

Compositeur-trice de la musique originale du film
Benoit Delbecq, Kamilya Jubran

Informations

Année : 2021

Durée : 81 mn

Pays de production : France

Production : Christophe Gougeon, Acqua Alta, Poteau d'Angle

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2021

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Isabelle Grimaud, BPI - BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

Construire le Musée de la Palestine à Bir Zeit, ville universitaire au nord de Ramallah, est un geste esthétique, culturel et  politique. Inauguré vide en  2016, il semble emblématique d’un état qui n’arrive pas à exister. Une première exposition conçue par Jack Perkisian devait commémorer la Nakba (le désastre, l’exil des Palestiniens en 1948) en accueillant des objets amenés par les visiteurs. Il n’en fut rien. Judith Abensour, assumant regard extérieur et subjectivité, donne vie à ce projet avorté en faisant résonner dans les espaces vides de la bâtisse la voix off de Kamilya Jubran qui reprend des notes  de Perkisian. Ainsi rêve et utopie s’inscrivent-ils dans cette architecture. La voix deviendra chant tandis que les jardins investis par artistes et ouvriers se seront métamorphosés en exposition sur Jérusalem avec sculptures monumentales et calligraphie illuminant la nuit. Les travaux d’installation des œuvres d’art dans les courbes de la colline sont au cœur du film. L’art conceptuel rencontre la matière et ses contraintes. Mahmoud Hawari, successeur de Perkisian et archéologue de formation, souhaite désormais que le musée révèle les différentes strates de l’histoire locale. La dialectique entre vide et plein rappelle Foedora, l’une des Villes invisibles imaginées par Italo Calvino.

7 projection(s) organisée(s)

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non-commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Abonnement à la Visionneuse : 120€ par an pour la programmation de 120 films par an. 

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Date de mise à jour :