Laetitia

Réalisé par Julie Talon

À 26 ans, Laetitia était la plus forte. Elle a travaillé dur pour ça. Championne du monde de boxe thaïe, cette fille faisait peur, et elle en était fière. Cigale, elle n'a pas vu le vent tourner, et les autres la dépasser. Mauvaise élève surdouée, elle veut encore la gloire' mais sans les sacrifices. Laetitia désespère son entraineur, n'en fait qu'à sa tête. Pourtant, on croit en elle : quand elle veut, elle peut. Et de toute façon, elle sait qu'elle n'a pas le choix, qu'elle n'existe que par la boxe. A l'entendre, sa vie n'est rien, sauf sur un ring. Difficile d'admettre qu'il faudra un jour raccrocher les gants, renoncer à ce qui vous a fait, à ce pour quoi on a été aimé. Le film commence alors qu'elle attend une date pour un grand combat. Avec 12 kilos de trop.

Informations

Année : 2015

Durée : 80 mn

Pays de production : France

Production : Zadig Productions

FacebookFacebookemail

2 projection(s) organisée(s)

Projection Mois du doc 2016 - Centre culturel de Carlades (Auvergne-Rhône-Alpes / Vic-sur-Cère)

Programmé par : Sanchez Inès, CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU CANTAL - Direction de l'action culturelle (Auvergne-Rhône-Alpes / AURILLAC)

Cycle : Portraits intimes composé de 9 films et 9 événements

  • Cette séance était accompagnée

    En présence de la réalisatrice Julie Talon : Julie Talon est née à Paris en 1973. Après avoir réalisé deux court-métrages dans le cadre de l’option cinéma de son lycée, elle suit d’abord une formation à la prise de vues avant de s’inscrire pour une maîtrise pratique de cinéma à Paris VIII. Elle y découvre le documentaire grâce à Jean Henri Roger, qui l’accompagne dans l’écriture de son premier film : « Baiser certain ». Ce court-métrage sera sélectionné au Cinéma du réel puis repéré par Canal plus, qui lui demandera d’en réaliser une suite. Julie Talon est ensuite produite par Serge Lalou avec qui elle réalise 6 documentaires aux Films d’ici. Tous ses films reposent sur la qualité de relation très particulière, à la fois intime, confiante et sans complaisance, qu’elle sait créer avec ses personnages. Le dernier, « Comme si de rien n'était», raconte la lente dérive de Rose, sa grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Fruit de 5 ans de tournage en solitaire, cette tragi-comédie menée tambour battant par une Rose « qui va très bien », a été diffusée sur Arte et sélectionnée au Prix Europa à Berlin en 2013. Ayant obtenu l’avance sur recettes, Julie Talon vient de terminer son premier long-métrage documentaire : « Laetitia » produit par Zadig Films.

Projection Mois du doc 2016 - Cinéma le Pré Bourges (Auvergne-Rhône-Alpes / Mauriac)

Programmé par : Sanchez Inès, CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU CANTAL - Direction de l'action culturelle (Auvergne-Rhône-Alpes / AURILLAC)

Cycle : Portraits intimes composé de 9 films et 9 événements

  • Cette séance était accompagnée

    En présence de la réalisatrice Julie Talon : Julie Talon est née à Paris en 1973. Après avoir réalisé deux court-métrages dans le cadre de l’option cinéma de son lycée, elle suit d’abord une formation à la prise de vues avant de s’inscrire pour une maîtrise pratique de cinéma à Paris VIII. Elle y découvre le documentaire grâce à Jean Henri Roger, qui l’accompagne dans l’écriture de son premier film : « Baiser certain ». Ce court-métrage sera sélectionné au Cinéma du réel puis repéré par Canal plus, qui lui demandera d’en réaliser une suite. Julie Talon est ensuite produite par Serge Lalou avec qui elle réalise 6 documentaires aux Films d’ici. Tous ses films reposent sur la qualité de relation très particulière, à la fois intime, confiante et sans complaisance, qu’elle sait créer avec ses personnages. Le dernier, « Comme si de rien n'était», raconte la lente dérive de Rose, sa grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Fruit de 5 ans de tournage en solitaire, cette tragi-comédie menée tambour battant par une Rose « qui va très bien », a été diffusée sur Arte et sélectionnée au Prix Europa à Berlin en 2013. Ayant obtenu l’avance sur recettes, Julie Talon vient de terminer son premier long-métrage documentaire : « Laetitia » produit par Zadig Films.

Date de mise à jour :