Film soutenu

Le Périmètre de Kamsé

Réalisé par Olivier Zuchuat

Dans le Nord du Burkina Faso, la désertification grignote les terres et l’immigration vide les villages. À Kamsé, les habitants restés sur place se sont lancés dans un chantier pharaonique avec des moyens d’un autre temps : creuser dans la fournaise, à la pelle et à la pioche, un réseau de digues et de marres, puis planter des milliers d’arbres pour reverdir et fertiliser les zones conquises par le désert. Une bataille menée par les femmes, tandis que surgit à l’horizon une nouvelle menace, jihadiste cette fois-ci. Des plans longs, au raz des sols asséchés, des corps qui surgissent dans la chaleur aveuglante, une digue qui se dresse, un lieu se transforme. À Kamsé, il est espéré que ceux qui ont émigrés reviennent ensuite…

Informations

Année : 2020

Durée : 93 mn

Pays de production : Suisse, France, Burkina Faso

Production : PRINCE FILM/ ANDOLFI

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2020

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Stéphane Miette, MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE SEINE ET MARNE

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

Face à la désertification des sols, les villageois peinent à développer une agriculture. La population augmente mais les jeunes fuient vers la Côte d’Ivoire. Les villageois prennent en main leur destin pour créer un jardin nourricier qui saura se contenter du peu d’eau qui tombe du ciel. Puisque l’expérience a déjà fonctionné dans un village voisin, ils vont s’en inspirer. Et c’est ensuite une armée de bras équipés d’outils rudimentaires qui va s’acharner, jour et nuit, à déplacer de la terre, installer des grillages, creuser des fosses de compostage, faire pousser des graines et planter des haies. La transformation du paysage s’effectue lentement sous nos yeux ébahis par la beauté des plans, par exemple lorsque des personnages, qu’ils soient à pied, en vélo ou en plein travail, traversent le cadre de la caméra. Et pour la distance, pas de commentaire, juste les villageois, leurs paroles et leur labeur. C’est beau, c’est dur, et plein d’espoir !

Modalités de diffusion

Producteur du film

ANDOLFI
Tél : 33 (0)9 50 65 23 05
contactandolfi.fr

Pour toutes les structures

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Abonnement à la Visionneuse : 120€ par an pour la programmation de 120 films par an. 

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Date de mise à jour :