Film soutenu

Les Heures heureuses

Réalisé par Martine Deyres

Entre 1939 et 1945, 45 000 internés sont morts de faim dans les hôpitaux psychiatriques français. Un seul lieu échappe à cette hécatombe : l'asile de St Alban, village isolé de Lozère. Que s'y est-il passé qui a fait exception ? Retraçant sur plusieurs décennies l'histoire de ce haut lieu de la psychiatrie, à partir de précieuses archives filmées et des récits de ceux qui y ont travaillé, Martine Deyres répond à cette question et démontre, ce faisant, comment le courage politique et l'audace poétique qui y ont été mis en pratique ont participé à changer le regard porté par la médecine et la société sur la folie...

Compositeur-trice de la musique originale du film
Olivier Brisson

Informations

Année : 2019

Durée : 77 mn

Pays de production : France, Suisse, Belgique

Production : Les Films du Tambour de Soie, Bande à Part Films, Lux Fugit Films

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2020

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Julien Farenc, BPI - BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION

Membre de la comission de sélection d'images en bibliothèques

À son arrivée dans ce petit village de Lozère, Francesc Tosquelles Llauradó, un psychiatre catalan fuyant la dictature de son pays, rénove l’asile tenu par les soeurs, et refond la psychiatrie moderne. Cette modeste épopée, Martine Deyres la raconte avec les fruits d’une collecte inédite : films retrouvés, entretiens, musiques et sons enregistrés sur place ou a posteriori.

Son approche est profondément sensible, en prise directe avec ceux qui ont vécu directement l’expérience et qui se souviennent : Tosquelles lui même et les autres psychothérapeutes, soignants, pensionnaires et villageois dont l’inclusion a été déterminante. Elle est aussi viscéralement engagée dans l’urgence d’alerter sur la crise actuelle de la psychiatrie hospitalière.

Martine Deyres déploie l’histoire des heures difficiles, la grande misère de l’asile et les années sombres ; puis les méthodes innovantes dont les fameux ateliers d’ergothérapie et la naissance de ce que Jean Dubuffet baptise ”Art brut”, jusqu’au déclin de l'institution. Jamais académique, ni compassé, son film met à jour une utopie collective, qui se tisse patiemment dans une empathie communicative, avec des vies et un combat exemplaire.

Les + d'IB

Le film est proposé pour le Mois du doc 2020 au tarif de 200€ TTC. 

Contacter la distributrice : annaatsweetspotdocs.com

1 projection(s) organisée(s)

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Abonnement à la Visionneuse : 120€ par an pour la programmation de 120 films par an. 

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Distributeur du film

SWEETSPOTDOCS

Contact : Anna Berthollet annasweetspotdocs.com

+33.620653303

Date de mise à jour :