Saburo Teshigawara, danser l'invisible

Réalisé par Elisabeth Coronel

Entre Japon et France, répétitions et contemplation, Elisabeth Coronel restitue le travail du grand chorégraphe japonais, Saburo Teshigawara, son regard sur le monde, les envoûtements de son art. Il a consenti au risque de travailler devant la caméra pendant des mois à Tokyo, Paris, Lille et Yokohama lors des répétitions de son oeuvre Kazahana crée en 2004 à l'Opéra de Lille puis pour Prelude for dawn dans lequel le chorégraphe travaille avec des enfants malvoyants de l'école de Loos, spectacle également présenté à Lille. En voix off, ses paroles tantôt concrètes, parfois sibyllines, toujours évocatrices nous guident dans une contemplation subtile de son univers.

Informations

Année : 2005

Durée : 58 mn

Pays de production : France

Production : Arte France / Abacaris

FacebookFacebookemail

2 projection(s) organisée(s)

Projection Mois du doc 2010 - Médiathèque Jean Falala ( / )

Programmé par : Lamy Sophie, MÉDIATHÈQUE JEAN FALALA (Grand Est / REIMS)

Cycle : Corps et apparence composé de 14 films et 14 événements

  • Cette séance était accompagnée

    « CONTORSIONNISTES » Exposition de Patrice Bouvier "Loin des flonflons du spectacle et de la salle feutrée de l'Opéra, dans le studio du photographe, la contorsionniste est nue. Huit des plus extraordinaires contorsionnistes françaises ont accepté le jeu de la prise de vue avec Patrice Bouvier, en toute souplesse et sans pudeur". Agence Rapho

Date de mise à jour :