Film soutenu

Storgetnya

Réalisé par Hovig Hagopian

Erevan, capitale de l’Arménie. À 230 mètres sous terre, dans la mine de sel d’Avan, des hommes et des femmes marchent pour mieux respirer. Les activités physiques et les consultations médicales rythment les journées de cette clinique souterraine. Dans ce monde hors du temps, les vies se croisent et se racontent.

Compositeur-trice de la musique originale du film
Vardan Harutyunyan

Informations

Année : 2020

Durée : 21 mn

Pays de production : France

Production : La Fémis

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2021

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Jean-Baptiste Mercey, MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE L'AVEYRON

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

Storgetnya est le film de toutes les profondeurs. Celle d’une mine de sel reconvertie en clinique souterraine. Mais l’observation des allers et venues des patients et soignants, affranchie de tout commentaire, ouvre d’autres profondeurs. Celle d’une Arménie hors champ et hors temps, vieux pays à la santé chancelante qui nous vient par bribes, comme un murmure lancinant. Celle d’un souffle de vie, simple et essentiel, venu du plus loin – on vient bien là pour mieux respirer. De fait le film tout entier repose sur une ample respiration, que matérialise le jeu entre l’obscurité des tunnels et la fluorescence des néons (Hovig Hagopian, qui réalise là son premier film, est aussi chef opérateur, et son travail sur l’image est juste hors du commun). Et nous renvoie alors, par son souffle, à une autre profondeur d’âme où sont descendus les Homère, Virgile, Dante et tant d’autres, grecs ou persans, arméniens ou africains, partout, depuis que l’homme est homme. Oui, elle est profonde, la mine de sel d’Avan, dans ce Storgetnya qu’on n’oubliera pas.

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non-commerciales

Tarif DVD et Blu-ray : 15 € TTC l’unité

Tarif fichier numérique (clé USB, disque dur, envoi par ftp) : à partir de 5 € TTC selon le support choisi et le nombre de titres commandés

Abonnement à la Visionneuse : 120€ par an pour la programmation de 120 films par an. 

Les tarifs comprennent les droits de consultation sur place, le prêt aux particuliers gratuit, et les droits de projection publique non commerciale.

Contact : idccnc.fr

Production

La Fémis

festivalfemis.fr

Date de mise à jour :