Film soutenu

Valentin, enfant d'Europe

Réalisé par Antonio Martino

Valentin était un enfant des rues en Roumanie avant d'être adopté par un couple belge. Il a ainsi échappé à l'enfer d'une vie de pauvreté et de toxicomanie. Mais l'homme qu'il devient n’en reste pas moins un outsider dans son pays d'adoption: un " Rom " sans identité définie. Quand il tombe par hasard sur un documentaire dans lequel il se reconnait enfant, Valentin se replonge dans son passé. Cela le ramène à la ville qui l'a vu grandir, Bucarest, dans laquelle il va parcourir un voyage initiatique à la découverte de lui-même : enfant de ces deux Europe.

Informations

Année : 2020

Durée : 52 mn

Pays de production : Italie, France

Production : Fuoricampo

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2021

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Corinne Malgouyard, CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

Valentin, 23 ans, seul face à la caméra, raconte sa vie d’orphelin de Roumanie. Dès 7 ans il essaye de survivre dans les rues de Bucarest, « c’était l’enfer » résume-t-il. Nous voyons des extraits de cette enfance de débrouille, de souffrance, parfois même de rigolades car il avait été filmé en 2005 à 13 ans pour les besoins d’un documentaire sur les enfants des rues à Bucarest. A 14 ans il est recueilli par une famille belge. Dix ans plus tard, Valentin recontacte le cinéaste qui le filme à nouveau. Il parcoure alors l’Europe, de jobs en jobs. On le trouve en Belgique, habitant dans un mobile-home avec sa copine enceinte et son frère, continuant à se battre, pour des jobs toujours précaires, pour le logement, pour le chauffage et maintenant pour trouver un lieu d’accouchement peu coûteux. Son sourire perpétuel cache ses crises d’angoisse, ses peurs de retourner à la rue : « devenir un homme c’est pas facile ». D’autant plus quand les souvenirs le poursuivent. Il retourne à Bucarest pour apprendre que ses anciens amis de la rue sont tous morts, mais il essaye de garder espoir en serrant les poings.

Modalités de diffusion

Pour toutes les structures non-commerciales

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place : ADAV

Contact : contactadav-assoc.com

 

Production

Paradocs ASBL

contactparadocsasbl.com

Date de mise à jour :