Actions culturelles et pédagogiques autour des séries TV

Cet article recense les initiatives d’actions culturelles et d’actions d’éducation à l’image autour des séries TV. La plupart des animations sont dirigées vers le public adolescent.

Les expériences recensées dans ce dossier sont classées par type de structure porteuse du projet. Il s’agit d’actions culturelles (projections, animations…) et d’actions d’éducation aux images (ateliers créatifs) pour tous les publics, et notamment le public adolescent.

Titre

Actions culturelles des bibliothèques de Tours

Jeu « Game of series »

Logos de différentes séries, schématisé

Sébastien Papet et Sarah Lefort, bibliothécaires aux bibliothèques/médiathèques de Tours, ont réalisé un jeu sous forme de quiz intitulé « Game of series ». Ils le présentent comme tel :

« À travers des questions de culture générale, des génériques et des images de séries à deviner, les joueurs sont amenés à découvrir de nombreux titres,à  visionner des extraits et à échanger auteur de leurs expériences de spectateurs. L’objectif est de valoriser les collections aussi bien auprès des néophytes en matière de séries que des spectateurs aguerris. »

Le quiz dure environ 1h30. Il est organisé comme un événement chaque année pour toute personne « de 14 ans à 104 ans ». Le public mêle des « séries addict » en quête de challenge, mais également novices curieux qui découvrent de nombreux extraits vidéos qui complètent le jeu. Pour plaire à tous, il y a une variation des difficultés et des extraits de séries. Afin de valoriser les collections, les questions sont parfois accompagnées d’anecdotes. Le jeu est également proposé à des classes de scolaires, poursuivi par la visite du fonds DVD et une remise de cartes de prêt aux jeunes volontaires.

Quelques questions qui peuvent être posées durant le quiz :

  • Des blind-test : « A quelle série appartient ce générique ? »
  • Des questions de connaissance : « combien de saisons compte Dallas ? 
  • « A quelle série appartient cette image ? »
  • Le 5 à la suite : une équipe doit répondre à 5 questions sans faute

Le jeu porte sur plus de 200 séries extraites du fonds, 100 extraits vidéos, 160 génériques et 250 pages dédiées thématiques. Avant le quiz, il y a la distribution d’un fascicule historique et lexique accompagné de la liste des séries disponibles en bibliothèques. Pour chaque titre cité, il y a la mention de l’éditeur DVD et de la date d’édition, afin d’attester de la légalité des sources et extraits cités. 

Contacts : Sébastien Papet et Sarah Lefort, bibliothécaires en charge de fonds de films dans le réseau des médiathèques de Tours : s.papetatbm-tours.fr / s.lefortatbm-tours.fr

Conférences « Serial Philo »

Titre de l'animation

A la Bibliothèque Centrale de Tours, un cycle de conférences prend les séries télévisuelles comme point de départ à une réflexion philosophique, il s’agit de la 7e « saison ». Les « Serial Philo » sont mis en place par plusieurs enseignants membre de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public en région Centre. Ces séances sont un tremplin pour développer la curiosité des divers publics à la philosophie. L’entrée est libre sous réserve des places disponibles.

Quelques exemples de séances de « Serial Philo » :

  • Serial Philo « Dix pour cent : des araignées et des Stars » présenté par Aurélien Palaud en septembre 2020 

« Comparaison entre la série Dix pour cent et Le Père Goriot de Balzac (1834) pour réfléchir aux problématiques convergentes : jusqu’où peut mener l’ambition ? Faut-il nécessairement être cynique pour réussir ? Que signifie « être père » ? »

  • Serial Philo « Qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où se passe la frontière entre la fiction et la réalité » le 29 janvier 2020 présenté par David Lebreton

« Les univers de science-fiction, de fantastique, mais également de polar et d’espionnage sont des genres audiovisuels qui permettent de répondre à cette problématique. La série Le Bureau des légendes démontre que le réel doit être reconstitué à partir d’indices. »

Pour aller plus loin :

https://www.facebook.com/serialphilo

https://hugoclemot.wixsite.com/serialphilo 

Contact : serialphiloatgmail.com 

Rencontres sur les séries à la Médiathèque de Puteaux

 

Boxeurs avec un visage de personnage de série TV

Une à deux fois par an, la Bibliothèque de Puteaux propose à ses usagers des séances de discussion-débat autour des séries organisées par Eric Mallet dans le cadre des « Rencontres Cinéma ». Le public multi-générationnel est constitué d’une quarantaine de personnes, avec un nombre d’intervenants limité à six ou sept. Afin de présenter la série projetée, Eric Mallet fait appel aux usagers de la bibliothèque : des jeunes prêts à défendre leur série préférée, ou des inhabitués du format sériel curieux de découvrir de nouvelles œuvres audiovisuelles. Les présentations sont accompagnées de brefs extraits. Eric Mallet prend le rôle du modérateur, afin de faire respecter le temps de parole, tout en laissant chacun s’exprimer.

L’objectif de ces séances est doubles. Elles permettent de valoriser et faire découvrir les œuvres sérielles au public de la bibliothèque, mais également de créer un espace de discussion intergénérationnel.

Contact : Eric Mallet, vidéothécaire à la Médiathèque de Puteaux, malletericathotmail.com

Rencontres sur les séries à la Médiathèque de Vichy

 

Titre de l'animation

La Médiathèque Valery-Larbaud de Vichy a organisé un rendez-vous mensuel en autour des séries : « samedi en séries ». Les séances, organisées par un lecteur de la médiathèque, Fabrice Oberti, membre du club-cinéma et fondateur de l’association « De films en séries », permettent de faire découvrir aux usagers les œuvres sérielles à travers des conférences illustrées de nombreux extraits commentés. Chaque séance d’une heure et demi aborde un thème. Après chaque conférence, Fabrice Oberti partageait via le portail de la médiathèque des ressources pour aller plus loin.

A l’origine de cette animation, la volonté des bibliothécaires de développer des événements autour du cinéma avec la contrainte d’un équipement limité qui ne permettait pas de faire des projections dans de bonnes conditions. La proposition de Fabrice Oberti a tout de suite fait sens à leurs yeux, puisque le modèle de ces rendez-vous calquait à peu près sur les séances de découverte musicale qu’ils organisaient déjà. L’idée de ces conférences thématiques est d’ouvrir à la richesse de la série, de montrer la variété et l’évolution du genre. Pendant trois ans, ces rendez-vous ont réuni entre 25 et 50 participants par séance.

Les thématiques variées abordées lors du rendez-vous :

  • Les génériques, ou comment entrer dans les séries
  • Les nouveaux méchants : sont-ils si mauvais que ça ?
  • Musiques en séries
  • Actualité, ou comment décrypter notre monde à travers les séries
  • Sexualité(s) et question de genre(s)
  • La politique dans les séries
  • L'Histoire en séries
  • Mondes d'ailleurs et de demain
  • La question raciale
  • Femme(s) en séries
  • Adolescence et teen-drama
  • Fantastique !
  • Série-thérapie 

Contact : Yann-Ael Léger, discothécaire de la Médiathèque Valery-Larbaud de Vichy, mediatheque.musiqueatville-vichy.fr

« SamediSéries » par Télérama et des bibliothèques

 

Titre de l'animation, dédoublé

Le vingt-trois novembre 2019 Télérama a organisé à la Bpi du Centre Pompidou Paris une journée autour des séries télévisées. Elle a été retransmise en direct à la Bibliothèque Mériadeck de Bordeaux, la Bibliothèque La Jetée de Clermont-Ferrand et la Médiathèque Jean Falala de Reims. Les rencontres qui se déroulaient à la Bpi ont été diffusées simultanément dans les auditoriums des trois médiathèques et certains événements ont eu lieu en présentiel, une master-class avec un scénariste à Bordeaux et la projection d’un épisode de série suivi d’une rencontre à Reims.

Au programme : des conférences avec des scénaristes, des producteurs, des acteurs et des avant-premières d’épisodes de séries (L’Agent immobilier – Arte, Une Belle Histoire – France 2, Les Rivières Pourpres- France 2).

« La semaine de la série » à la bibliothèque de Grenoble

 

Affiche rouge

Organisée par l’association Cliffhanger – intégré et porté par la Cinémathèque de Grenoble – la première édition de la « semaine de la série » s’est tenue du 9 au 15 février 2020. Elle a pour mission de valoriser l’art de la série dans les espaces publics, culturels et institutionnels. La Bibliothèque municipale de Grenoble en est partenaire. Ensemble, elles ont imaginé plusieurs animations culturelles autour de la série télévisée, qui se sont tenues dans quatre bibliothèques du réseau grenoblois.

Deux conférences ont été organisées : « House of cards : version originale vs remake », par Guillaume Bourgois et Martial Pisani, enseignants en Études Cinématographiques à l’Université Grenoble Alpes et « Les Séries, (quel) miroir de notre société », par Eloïse Pommiès, coordinatrice du festival. 

Deux ateliers, à partir de 10-12 ans, ont été menés : un « Atelier dialogue », permettant aux participants de se glisser dans la peau d’un scénariste en apprenant à écrire des séries. Et l’atelier « Genres en séries » qui questionne l’égalité femmes-hommes dans les séries par le biais d’un jeu de plateau. 

Ont été également proposées : l’exposition « Des séries et des femmes » qui fait la promotion des rôles féminins forts dans les œuvres de fiction audiovisuelles et la projection d’une série grenobloise : « #Askip ».

Contact : Marion Didier, vidéothécaire à la Bibliothèque municipale de Grenoble, marion.didieratbm-grenoble.fr 

« Série je t’aime » à la Médiathèque de Jurançon

A la Médiathèque de Pau, Matthieu Lamarque animait une fois par mois, le samedi matin « Série je t’aime ». Il présentait des séries télévisées autour d’un thème différent à chaque séance (la justice, les femmes, les séries feel good…). Il a exporté pendant un temps cette animation à la Médiathèque Labarrère de Pau associé à d’autres collègue bibliothécaires le jeudi soir.

Contact : Matthieu Lamarque de la Médiathèque de Pau, m.lamarqueatagglo-pau.fr

« A Suivre » à la Médiathèque Quai des Arts de Rumilly

 

Titre de l'animation

Depuis sept ans Stéphane Gerard de la Médiathèque Quai des Arts de Rumilly conduit un groupe de discussion nommé « A Suivre » autour des séries TV. Ce rendez-vous regroupe plusieurs personnes qui échangent sur les séries de la médiathèque, discutent des futures acquisitions et se conseillent sur leurs dernières découvertes. Le groupe s’étend parfois lors de séances en plein air et propose des blind-tests sur les musiques de séries ou la création de jeu de société (7 familles).

En avril 2018, en partenariat avec BetaSeries, la Médiathèque Quai des Arts propose une soirée conférence autour des séries télévisées et questionne « comment les séries américaines abordaient l’histoire des Etats-Unis ». Medhi Achouche, maître de conférence en civilisation américaine à l’Université Jean Moulin Lyon 3 propose des réponses et s’appuie sur des extraits de séries marquantes.

A Suivre s’ouvre aussi sur les posdcasts, les participants échangent sur les bonnes écoutes de la même manière qu’ils le font pour les séries. La médiathèque développe une collection de podcasts et les valorise grâce à une borne d’écoute placée dans la médiathèque. A l’occasion de l’édition 2019 du festival Quai des Livres, la médiathèque a créé un podcast sur la thématique de la Tour de Babel, disponible en écoute ici : https://www.mediatheque-rumilly74.fr/EXPLOITATION/podcasts.aspx 

Pour aller plus loin :  

https://www.mediatheque-rumilly74.fr/EXPLOITATION/series.aspx

https://www.mediatheque-rumilly74.fr/EXPLOITATION/soiree-betaseries.aspx

Contact : Stéphane Gerard de la Médiathèque Quai des Arts de Rumilly, stephane.gerardatmairie-rumilly74.fr

Activités pédagogiques sur les séries dans les Médiathèques de Massy

 

Affiche, scène de crime

En janvier 2020, Olivier Gara, vidéothécaire aux médiathèques de Massy a co-organisé en partenariat avec le cinéma Cinémassy une conférence sur les séries policières tenue par Pierre Langlais, journaliste à Télérama et spécialiste des séries TV. Cette séance d’1h30 a été accompagnée de la projection de photographies, d’extraits et d’un débat avec le public. L’événement a attiré la curiosité de vingt-huit usagers, conquis.

Pour prolonger l’expérience, dans le hall de la médiathèque Jean Cocteau s’est tenu un blind test sur les musiques de films et de séries comprenant une douzaine d’extraits de séries télévisées célèbres de 1960 à aujourd’hui.

Contact :  Olivier Gara des médiathèques de Massy, pôle Arts, Musique et cinéma, o.garaatmairie-massy.fr

« Café-Ciné Série » à la Bibliothèque d’Angers

A la bibliothèque de la Roseraie d’Angers se tiennent deux à trois fois par an un rendez-vous appelé le « café-ciné série ». Pendant deux heures un samedi matin, la médiathèque présente les dernières séries acquises et des coups de cœur. Pour valoriser les collections, des projections d’extraits et des présentations de génériques accompagnent la séance, et parfois même des blind test.

Contact :  Valérie Laprade de la Bibliothèque de la Roseraie d’Angers,  Valerie.Lapradeatville.angers.fr

« Apéro-Séries » à la Médiathèque de Rezé

L’espace « La Galerie » de la Médiathèque de Rezé dispose d’un grand écran de projection. Les bibliothécaires férus de séries ont profité de ce nouvel espace pour organiser un « apéro-séries » en janvier 2019. Ils ont présenté aux usagers de la Médiathèque huit séries coups de coeur avec projection d’extraits. Pour échanger avec le public et discuter autour des séries, la présentation s’est prolongée par un apéritif. L’animation a attisé la curiosité d’une trentaine de personnes.

Contact : Sophie Elias, référente Images et Son de la Médiathèque de Rezé, sophie.eliasatmairie-reze.fr

Passeurs d’images : expérimentation « Séries en images »

Logo

Le projet expérimental interrégional Séries en images a été piloté par Passeurs d’images et soutenu au niveau national par le Centre National du Cinéma et de l'image animée (CNC) et par l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT).

Ce projet place les séries comme un support de médiation et de travail afin d’accompagner les publics dans leur pratique spectatorielle (visionnage et analyse) et créative des séries (écriture et/ou réalisation), à travers le prisme de la professionnalisation.

Ainsi, quatre coordinations régionales du dispositif Passeurs d’images ont été soutenues en 2019. L’ACAP (coordination Passeurs d’images Hauts-de-France, versant sud), Arcadi (coordination Passeurs d’images Ile-de-France), Ciclic (coordination Passeurs d’images en Centre-Val-de-Loire) et l’UFFEJ Bretagne (coordination Passeurs d’images Bretagne) ont donc mené des actions expérimentales et innovantes en lien avec l ‘éducation aux images et les séries, afin de tester différentes formules d’ateliers pédagogiques et artistiques auprès de leurs publics, tout en inventant de nouveaux modes opératoires et de nouvelles ressources, de nouveaux outils de médiation.

L’objectif principal était de développer des nouvelles formes de médiation adaptées aux séries et de renouveler les propositions pédagogiques.

Pour aller plus loin :

http://www.passeursdimages.fr/2018-wp/experimentation-series/#chapitre2 

Contact : Carol Desmurs, chargée d’éducation aux images, Association Passeurs d’images : carolatPASSEURSDIMAGES.FR

Titre

Ateliers proposés par l’Acap – pôle régional image

Des séries et des lycéens

L’Acap a collaboré avec un lycée agricole et un lycée général dans le cadre du projet d’expérimentation soutenu par le CNC, en lien avec Havre de cinéma et Ciclic. 

Une première session est organisée autour de la rencontre avec une série. Les jeunes apprennent comment se définit la série télévisuelle, ses spécificités narratives, ses modes de production et son histoire. Cette découverte est accompagnée de la projection collective d’une mini-série (« Show me a Hero » ou « Broadchurch ») en médiathèque et en salle de cinéma, suivi d’un échange. Une seconde session propose aux lycéens de découvrir le processus de création d’une série française à travers une rencontre avec un professionnel. Celui-ci organise un atelier pratique en lien avec son métier.

Parcours autour des séries à l’AJP de Saint-Quentin

L’Acap, avec l’association nationale Passeurs d’images et l’AJP de Saint-Quentin a construit un parcours de découverte autour des séries TV, alliant la pratique à la projection de séries, à destination d’un groupe d’adolescentes hébergées dans un foyer de l’AJP (MECS, Maison d’enfants à caractère social). 

Après avoir visionné et analysé des séries, les participantes ont écrit les principales séquences de trois épisodes qu’elles ont imaginés ensemble. Elles ont ensuite fait le découpage technique et ont participé au tournage.

Les adolescentes ont créé une série humoristique, en travaillant à la création de personnages caricaturaux d’adolescentes. L’atelier leur a permis de prendre du recul sur leur vécu, d’exprimer certaines problématiques par le vecteur de la fiction, tout en s’impliquant dans un travail en équipe.

Cet atelier a été encadré par Antarès Bassis, co-scénariste de la série « Trépalium ». 

En complément de cet atelier, le groupe a passé une journée sur le festival Séries Mania, avec la projection en salle de cinéma de deux épisodes de la série « Wayne », la découverte d’ateliers et d’expositions au Tri Postal et la rencontre avec des acteurs de la série « Demain nous appartient ».

Atelier « To be continued » avec le festival Séries Mania 2020

Dans le cadre du festival Séries Mania 2020, l’Acap a imaginé un atelier de création s’appuyant sur la série « Mental », réalisée par Slimane-Baptiste Berhoun et disponible en ligne depuis octobre 2019 sur France.tv Slash ( https://www.france.tv/slash/mental/ ). Les adolescents sont invités à visionner une séquence construite en champ/contre-champ d’un épisode de la série. Suite au visionnage, ils imaginent et filment un nouveau contre-champ permettant de détourner la scène.

Workshop avec un groupe de bibliothécaires

En 2019, l’Acap – pôle régional image et l’AR2L Hauts-de-France, ont proposé cinq rendez-vous aux bibliothécaires de la région Hauts-de-France pour se questionner sur la médiation autour des séries TV. Au programme : conférences théoriques autour des séries (Thierry Cormier sur les liens entre séries et cinéma, Nicolas Robert sur les séries policières, Marjolaine Boutet sur le rapport des séries à l’Histoire), échanges d’expériences, visite d’escape games en vue de la création d’un escape game sur les séries.

Pour aller plus loin :

L'Acap a publié « Éducation aux images et séries » qui a pour objet d'offrir aux acteurs des éléments sur l'histoire et les spécificités des séries, de partager des expériences et de nourrir des pistes de réflexion en vue d'une meilleure appréhension de la fiction sérielle en matière d'éducation aux images. Il recense plusieurs actions pédagogiques. https://www.acap-cinema.com/wp-content/uploads/2019/03/petit-carnet-finalweb.pdf
Contact : Pour en savoir plus, contactez Mathilde Derôme, coordinatrice hors temps scolaire / mission de pôle régional d’éducation aux images : mathildederomeatacap-cinema.com

Ateliers proposés par CICLIC

Ciclic Centre-Val de Loire a participé à deux expérimentations interrégionales : « Des séries et des lycéens » (temps scolaire) et « Séries en images » (hors temps scolaire). L’agence a également développé des ressources pédagogiques autour des séries ainsi que plusieurs ateliers de réalisation avec des adolescents. 

Des séries et des lycéens

« Des séries et des lycéens » est un projet expérimental de sensibilisation à l’univers des séries porté par l’ACAP – pôle régional image (Hauts-de-France), Ciclic (Centre-Val de Loire) et Havre de cinéma(Normandie). 

Le travail s’est articulé autour de plusieurs enjeux : la nécessité pédagogique de diffuser une série entière, l’intervention d’artistes et de professionnels de la série, le partenariat avec les médiathèques et les salles de cinéma, la (re)découverte des lieux ressources incontournables, la circulation des élèves entre différents lieux culturels, la construction du projet autour des trois piliers du parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève ; des rencontres, des pratiques, des connaissances.

En région Centre-Val de Loire, le projet a été mis en œuvre avec le soutien du CNC et de la Région Centre-Val de Loire, en partenariat avec la Médiathèque de Tours et le cinéma Les Studio. 

Il s'est articulé autour de plusieurs temps forts : diffusion en salle, jeu, critique, et pratique artistique. Il a été mené dans sa forme optimale au Lycée Grandmont de Tours, et dans une forme plus légère au Lycée Professionnel Gustave Eiffel de Tours.

Découverte de la série Broadchurch au cinéma

C'est au cinéma Les Studio de Tours que les élèves du Lycée Grandmont ont visionné la première saison de Broadchurch, série britannique de Chris Chibnall. Les huit épisodes de la série diffusés sur deux matinées consécutives, dans les conditions optimales de la salle de cinéma, ont su intriguer et émouvoir les élèves. Ils ont pu apprécier ce rythme de diffusion intense et l'absence de sollicitations extérieures propres à la salle de cinéma.

Atelier critique de séries

Suite à la diffusion de Broadchurch, les élèves du Lycée Grandmont ont accueilli Pierre Langlais, journaliste de Télérama et membre de l'Association des Critiques de Séries. Après avoir dressé un panorama de la série policière et donné des pistes de rédaction d'une critique, l'intervenant a invité les élèves à rédiger une critique personnelle et avisée. S'en est suivi un échange sur les productions des élèves, ainsi qu'une discussion sur les pratiques de ces derniers en matière de visionnement de séries et de films.

Ateliers « Remake et théâtre »

Le projet s'est terminé par une journée de pratique artistique. Au Lycée Gustave Eiffel, les élèves ont pu tourner en une journée un remake du générique de la série comique française H, avec le réalisateur Matthieu Carré. 

Au Lycée Grandmont, les élèves ont bénéficié lors de la même journée de l'intervention de deux professionnels qui ont pu offrir deux approches artistiques différentes dans le travail de reprise d'une même scène de la série Broardchurch. Matthieu Carré a ainsi également accompagné ces élèves dans un atelier remake de la scène en question, permettant à chaque groupe de tourner sa propre version de cette scène, dans des décors différents, et de façon plus ou moins fidèle à la séquence d'origine. Pour les élèves, passer derrière et devant la caméra pour réaliser à leur tour une scène de série, permet de mieux comprendre les mécanismes de création d'une œuvre audiovisuelle 

La comédienne Delphine Meilland est également intervenue auprès des élèves pour leur proposer un atelier Théâtre autour de cette scène de Broadchurch. Il s'agissait de travailler diverses notions de pratique théâtrale. 

 « Game of series »

À la Médiathèque de Tours, dont deux agents (Sébastien Papet et Sarah Lefort) ont concocté un jeu pédagogique et ludique intitulé "Game of series", où le but est de deviner, à partir d'extraits sonores et visuels, des titres de séries. L'occasion, après chaque question/réponse, de revenir sur une notion, un genre, un aspect historique des séries. Apprendre en s'amusant, en conservant toutefois un certain esprit de compétition lorsque les élèves sont répartis en deux équipes. Proposé aux élèves des deux lycées participants, ce jeu se déroulait dans l'enceinte de la Médiathèque, et s'est poursuivi par la visite du fond DVD et la remise de cartes de prêts aux jeunes volontaires.

Retour d’expérience complet et productions des élèves :

https://ciclic.fr/actualites/des-series-et-des-lyceens

 

En dehors du projet « Des séries et des lycéens », CICLIC Centre-Val de Loire a également mis en place des ateliers de réalisation de mini-séries autour des séries. Quelques exemples :

 "Neverland" - mini-série de l'option cinéma du lycée Rabelais de Chinon (37)

http://www.ciclic.fr/actualites/neverland-une-mini-serie-par-les-lyceens-de-chinon

"L'annonce" - web-série de l'atelier cinéma du lycée Jean Monnet de Joué-lès-Tours (37)

http://www.ciclic.fr/actualites/une-web-serie-en-lycee

 

Séries en images

Dans le cadre de l’expérimentation interrégionale « Séries en images » pilotée par Passeurs d’images, Ciclic Centre-Val de Loire et trois autres coordinations régionales ont mené diverses actions en lien avec l’éducation aux images et les séries. 

En région Centre-Val de Loire, il s’agissait de tester différentes formes d’ateliers. À travers le doublage, le film suédé, l'incrustation sur fond vert, l'initiation à l'écriture scénaristique, un quizz pédagogique, les jeunes ont été sensibilisés à l’univers des séries et ont pu mieux appréhender les mécanismes de création.

Ateliers « Remake de scènes de séries, incrustation sur fond vert et doublage »

Des adolescents de l’Accueil de Jeunes de Cœur de Brenne (36) ont réalisé des remakes de scènes issues des séries « Umbrella Academy » et « Stranger Things », accompagnés par le réalisateur Charlie Rojo. Avec la première série, ils ont expérimenté la technique du doublage en inventant des nouveaux dialogues français à partir de la version originale anglaise. Pour la seconde série, il s’agissait d’examiner avec minutie un extrait pour proposer une version tournée à l’identique (valeurs de plans, champs/contre-champs…).

L'expérimentation a également été menée au sein du centre de Loisirs l'Élan Coluche de Château-Renault (37). Encadrés par Marlène Lahalle, les jeunes ont rejoué de courtes séquences des séries « La Casa de Papel » et « Stranger Things » devant un fond vert. Ils ont ensuite incrusté leurs performances sur les images des séries. Un second atelier a été mis en place durant les vacances de la Toussaint, permettant à plusieurs jeunes d’analyser des séries afin de réaliser un épisode en cinq jours. Ils ont été encadrés par la scénariste Louise Revoyre et le réalisateur Mallory Grolleau.

En complément, Sarah Lefort et Sébastien Papet, deux médiathécaires de la Ville Tours, ont pu rencontré les jeunes castelrenaudais et leurs familles autour de leur quizz pédagogique et ludique "Game of series" le temps d'une séance de découverte. Les participants devaient deviner, à partir d'extraits sonores et visuels, des titres de séries. L'occasion de revenir sur une notion, un genre, un aspect historique des séries.

Retour d’expérience complet et films d’ateliers :

https://ciclic.fr/des-jeunes-des-series-no-spoiler

 

Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin, Ciclic propose sur Upopi, Université populaire des images, plusieurs ressources pédagogiques sur la série télévisée :

Une frise interactive sur l’histoire des séries télévisées (mise à jour en décembre 2019)

https://upopi.ciclic.fr/apprendre/l-histoire-des-images/histoire-des-series-televisees

Une vidéo pédagogique sur le vocabulaire des séries 

http://upopi.ciclic.fr/analyser/d-un-ecran-l-autre/vocabulaire-des-series

Upopi – Webmagazine n°14 - "L'esprit de série"

http://upopi.ciclic.fr/upopi/editos/upopi-14-l-esprit-de-serie

Contact :

Pour en savoir plus, contactez David Simon, responsable éducation artistique au sein de Ciclic Centre-Val de Loire, david.simonatciclic.fr ( https://ciclic.fr/ )

Actions culturelles de l’UFFEJ Bretagne

 Projet expérimental sur les séries

L’UFFEJ Bretagne, en partenariat avec Passeurs d’Images, a participé au projet d’expérimentation inter-régional sur les séries. L’association a proposé à quatre structures bretonnes de participer à cette action : Cinéma Le Club de Fougères - CinéMA35 pour l’Ille et Vilaine, Cac Sud 22 à Saint-Caradec pour les Côtes d’Armor, J’ai vu un documentaire à Lorient pour le Morbihan, Cinéma Le Club à Douarnenez pour le Finistère.

Les structures ont proposé à quatre groupes de jeunes, un par département, de participer à des ateliers d’écriture de séries, à la manière des writing-rooms, workshops d’écriture organisés dans la filière professionnelle de production. Les jeunes ont été amenés à inventer et à écrire des pitchs, ils ont travaillé avec le scénariste Christophe Lemoine.

En début d’ateliers, l’UFFEJ a proposé une introduction ludique grâce au jeu de plateau « Qui a tué Sheldon Cooper », développé spécifiquement sur les séries. Ces ateliers contribuent à la réflexion régionale et nationale sur les liens entre lieux de diffusion et éducation aux images.

Création du jeu « Mais qui a tué Sheldon Cooper »

Plateaudujeu

L’UFFEJ Bretagne a réalisé un jeu de plateau autour de l’univers des séries. En jouant à ce jeu, les jeunes peuvent échanger sur les goûts respectifs et se nourrir de leurs expériences. Il permet également une introduction à la notion de pitch et aux différentes étapes inhérentes à la narration sérielle.

Un exemple d’une des missions confiées au joueur : « Le pauvre Dan Humphrey, célèbre garçon solitaire new-yorkais, a été retrouvé mort au matin. Nous savons que ce n’est pas un accident mais nous ne connaissons pas encore l’auteur de ce crime affreux. Heureusement, celui ou celle-ci a laissé traîner de nombreux indices derrière lui/elle. À toi d’essayer de récolter des indices au cours du jeu et d’enquêter parmi tous tes personnages de séries préférés, pour démasquer le coupable ! »

Contact : Laurence Dabosville, coordinatrice de l’UFFEJ Bretagne : uffejbretagneatgmail.com

Atelier proposé par Arcadi/mission francilienne Passeurs d’images

La mission de coordination Passeurs d’images pour la région Ile-de-France est portée par l’association Passeurs d’images depuis aout 2019.

La coordination francilienne Passeurs d’images a déployé son action expérimentale en partenariat avec le festival Série, series, à travers la mise en place d’un parcours de série en festival sur les trois journées de la huiitième édition de la manifestation (1er-3 juillet 2019). Le parcours s’est articulé entre projection de série et visionnage, module d’analyse de séquence de série, rencontre avec des professionnel.les, module de réaisation d’une pastille d’entretien avec un professionnel de la série. Cette expérience en immersion a permis aux jeunes de rencontrer des artistes et d’échanger sur les séries. Les jeunes ont ensuite participé à un atelier d’écriture sur Real Humans animé par Stéphanie Masson et Romain Baujard. Ils ont écrit les arcs narratifs possibles qui suivraient le pilote de la série, visionné et analysé la veille lors d’une projection. Les lycéens ont tourné des images qu’ils ont ensuite revues et décortiquées sur grand écran au Cinéma Ermitage avec l’intervenant.

Actions culturelles de Havre de cinéma

Expérimentation sur la transmission des séries pour les lycéens

Ginet Dislaire, présidente de l’association Havre de Cinéma et Carole Desbarats, directrice artistique des Rencontres nationales du Havre sur les séries, ont organisé des moments de réflexion sur la transmission des séries auprès des lycéens, notamment en 2017 lors d’une réunion sur « quelle place imaginer pour les séries sur le temps des études ? » et en 2018 sur « enseigner les séries ».

Havre de Cinéma a porté un projet d’éducation aux images sur les séries avec un lycée professionnel et un lycée chargé de l’enseignement audiovisuel durant l’année 2018-2019, cette initiative a été soutenue par le CNC.

Dans le cadre scolaire, l’association a organisé la venue d’un story-boarder, de scénaristes professionnels et d’un critique de cinéma. Les lycéens ont été sensibilisés à la série à travers l’approche théorique et le retour d’expérience des intervenants. Par ailleurs, l’association a réuni un groupe de neuf lycéens sur la base du volontariat pour mener avec eux un atelier d’écriture. Le scénariste et réalisateur Matthieu Serveau a animé des ateliers pendant plusieurs mois, les jeunes se réunissaient le mercredi après-midi sur leur temps libre. Ils ont écrit ensemble une série qui n’a pas pu être réalisée en raison de manque de moyens.

Havre de Cinéma a participé à un temps de formation pour les enseignants qui participaient à l’expérimentation menée par l’ACAP, Ciclic et Havre de cinéma. Elle a été organisée à la bibliothèque du cinéma François Truffaut à Paris.

Pour aller plus loin :

https://www.havredecinema.fr/

Contact : Ginet Dislaire, présidente de Havre de Cinéma, ginette.dislaireatyahoo.fr

 

Rencontres nationales sur les séries du Havre

Les rencontres nationales sur les séries du Havre proposent des rencontres et des projections sans compétition, autour d’une problématique posée par les séries télévisées. En 2018 et en 2019, les Rencontres ont porté sur les séries policières, en 2020, elles se focaliseront sur « des séries et des futurs ».

Les Rencontres sont envisagées comme un lieu de réflexion avec des conférences, des débats, des projections et des tables-rondes qui réunissent des cinéastes, des producteurs, des scénaristes, des philosophes et des personnalités de la société civile.

En 2019, un concours d’éloquence pour les adolescents et les jeunes adultes a été organisé sur « défends ta série préférée ». Une dizaine de jeunes ont concouru.

Les Rencontres mettent en place chaque année une demi-journée professionnelle pour les bibliothécaires et un temps de réflexion sur l’enseignement des séries.

Pour aller plus loin :

https://www.serieshavre.info/

Contact : Carole Desbarats et Ginet Dislaire, organisatrices des rencontres : carole.desbaratsatgmail.com, ginette.dislaireatyahoo.fr

Actions éducatives et culturelles de Séries Mania

Séries Mania propose aux jeunes spectateurs le visionnage sur grand écran de fictions pensées pour les petits écrans : la série télévisée. Pour les séances scolaires, les projections sont suivies de discussions. Le festival Lillois consacré aux séries propose aussi plusieurs actions éducatives, pendant le festival et à l’année. Quelques activités proposées par Séries Mania :

Diffusion de la série canadienne : « M’entends-tu ? »

Les participants découvrent les trois premiers épisodes de la série et à l’issue de la projection, débattent avec un journaliste ou un critique spécialiste de la série. Les séances durent environ deux heures et ont pour but de faire découvrir aux adolescents (à partir de 15 ans) des productions internationales et leurs spécificités, de les sensibiliser à l’écriture de séries comiques et d’échanger avec un spécialiste sur les sujets de société évoqués.

 

Certaines activités proposées cette année répondent à un fil rouge « le futur dans les séries », thématique qui devait être abordée lors de leur dernière édition annulée :

Atelier « Dessine ta série » par Merry Viersac, storyboarder

Dans cet atelier, les participants imaginent la suite d’un épisode d’une série futuriste ou d’anticipation (animation, fiction…) à partir d’une contrainte scénaristique tirée au sort. L’atelier d’environ 1 heure et demi, est ouvert pour tout public à partir de 7 ans. Les participants doivent créer jusqu’à 12 vignettes A5 pour dessiner ce nouvel épisode ! L’atelier a pour but de favoriser l’expression artistique et collective et de découvrir la technique du story-board.

Atelier « Retour dans le futur des séries » en partenariat avec Les Rencontres Audiovisuelles

Les séries prédisent-elles l’avenir ? Black Mirror, 3%, Westworld ou encore La Servante écarlate... Nombreuses sont les séries qui imaginent le monde de demain. En équipe, testez vos connaissances en participant à un quiz en plusieurs manches, puis pénétrez dans un décor futuriste pour réaliser une scène de l’épisode pilote d’une nouvelle série.

Les séances de deux heures invitent les adolescents (à partir de 14 ans) et les adultes à faire appel à leurs connaissances sérielles d’un genre spécifique et à s’initier à la réalisation en équipe ; 

Conférence

Les séries imaginent le futur depuis longtemps et elles ont souvent anticipé l’incidence des évolutions technologiques sur nos sociétés. Florent Favard, auteur de l’ouvrage Le Récit dans les séries de science-fiction (éditions Armand Colin) analysera à travers différents extraits cette capacité d’anticipation mais aussi démontrera qu’en parlant du futur, les séries disent beaucoup sur notre présent, de « Twillight Zone » à « Star Trek » en passant par « Black Mirror ». Florent Favard est Maître de Conférences en Cinéma, audiovisuel et transmédia et auteur aussi de « Les Séries Télévisées » (2018) et « Ecrire une série TV » (2019). Il s’agit d’une conférence d’1h30 illustrée d’extrait, adaptée aux adolescents (à partir de 12 ans) et aux adultes, qui explore l’histoire des séries et amène à réfléchir sur l’impact de la technologie dans nos sociétés.

Exposition

L’exposition « Futur en séries » rassemble vingt créations de jeunes illustrateurs lauréats d’un concours organisé par Séries Mania et Kiblind Magazine. Selon une classification thématique : L’intelligence artificielle, Exploration du temps & de l’espace, Transhumanisme, Société & modes de vie du futur, accompagnée de cartels pédagogiques, ces œuvres explorent avec force et fantaisie l’univers de séries comme « Black Mirror », « Star Trek », « Futurama » ou encore « K2000 ». Cette exposition est complétée par une collection de cinq affiches originales de l’artiste Sébastien Plassard spécialement conçues pour l’occasion.

Pour aller plus loin :  

https://seriesmania.com/activites-educatives-2/

Contact : Daphné Courbot, responsable du pôle de l’action éducative de Série Mania : daphne.courbotatseriesmania.com 

Projet « du fantastique en série » de Normandie Images

Le projet a été conçu par Normandie Images suite à un appel à projet du dispositif régional normand « Regards » à destination des lycées, des CFR et des MFR.

L’atelier collaboratif prend forme dans la réalisation d’une série fantastique par six établissements de Normandie, principalement des lycées professionnels et technologiques. Chaque épisode est pris en charge par un des établissements. L’objectif est de proposer aux élèves un cadre artistique leur permettant de saisir les outils audiovisuels (écriture, tournage, montage) et de travailler avec d’autres lycées de la région. Pour clore le projet, les élèves se rassemblent à la fin de l’année scolaire pour découvrir en salle de cinéma les épisodes de série qu’ils ont réalisés, permettant à chaque établissement de voir les créations des autres. Les deux principaux intervenants du projets sont les réalisateurs normands Arthur Shelton  (http://www.arthurshelton.com/films/) et Anthony Gandais (http://www.anthonygandais.com/).

En vis à vis de la série réalisée par les lycéens, la ressource numérique « La série fantastique », destinée à tout public, a été produite (http://normandieimages.fr/seriefantastique/). Ce parcours propose d’explorer les caractéristiques des séries fantastiques (de la définition du phénomène surnaturel aux effets de mise en scène), mais également une mise en perspective historique du format sériel fantastique qui prend sa source en littérature et se développe au cinéma et à la radio avant d’investir l’écran de télévision. 

Pour aller plus loin :

https://www.normandieimages.fr/

Contact : Jean-Marie Vinclair, responsable du service éducation, jeanmarievinclairatnormandieimages.fr 

 

Titre

La diffusion de séries au cinéma

La diffusion de séries est complexe en salles de cinéma en raison de la difficulté des exploitants d’obtenir les droits des films et de pouvoir exercer une billetterie sur les séances. La plupart des salles qui programment des séries le font en partenariat avec des festivals ou des chaines de télévision.

Par exemple, à Paris, le cinéma Les 3 Luxembourg a organisé en septembre 2019 la diffusion des deux premiers épisodes de la série « Twin Peaks – The  Return » en partenariat avec le Champs-Elysées Film Festival. La séance s’inscrivait dans le ciné-club Critikat et était accompagnée d’une rencontre avec un journaliste.

Cette même salle a programmé quatre épisodes de la série « P’tit quinquin » de Bruno Dumon, en partenariat avec le producteur de la série, un mois après la diffusion à la télévision en octobre 2019. La salle a programmé une soirée par semaine avec à chaque fois la projection de deux épisodes.

En mai 2017, le Luminor à Paris a projeté l’avant-première des deux premiers épisodes de la saison trois de « Peaky Blinders » en partenariat avec Arte. Il s’agissait d’une séance gratuite accessible sur invitation.

Trois cinéma du 93 ont proposé le temps d’un week-end en 2014 une diffusion simultanée de la série « Top of the Lake » de Jane Campion : l’Ecran de Saint-Denis, le Trianon de Noisy-le-Sec/Romainville et le Jacques-Tati de Tremblay-en-France. Les séances étaient animées par Guy Astic, enseignant en littérature et cinéma.

Contact : David Obadia, programmateur indépendant chez DOPIC, davidatdopic.fr 

Cinéma Les 3 Luxembourg, 67 rue Monsieur Le Prince à Paris, 01 46 33 97 77, contactatlestroisluxembourg.org

Cinéma Luminor, 20 rue du Temple à Paris, 01 42 77 93 62, contactatluminor-hoteldeville.com

Projection de séries en salle de cinéma par De la Suite dans les images

De la Suite dans les images, en étroite collaboration avec le conférencier et formateur Thierry Cormier, propose depuis 2013 le développement d’actions de formation, de diffusion et d’accompagnement autour des séries dans les salles de cinéma et médiathèques partenaires du Nord et du Pas-de-Calais en lien avec leurs partenaires locaux (médiathèques, établissements scolaires, associations…). 

A Dunkerque (59), le projet repose sur un partenariat mis-en-place entre le Studio 43 et la section cinéma-audiovisuel du lycée du Noordover à Grande-Synthe (59). Les élèves sont mis en situation d’intervention auprès du public lors de journées dédiées à la projection de séries et de films en salle. Ils choisissent ensemble la série autour de laquelle ils veulent travailler : « Breaking Bad » la première année, « Fargo », la seconde. Pour compléter le travail de préparation à l’intervention en public, les élèves élaborent des études visuelles autour de la série dans le cadre d’ateliers de montage pour une diffusion publique.

A Bailleul (59), des passerelles ont été bâties entre le Flandia et la médiathèque (conférences, projections de films, mise à disposition de séries en médiathèque) afin de toucher le grand public. De nombreuses animations originales ont vu le jour : village médiéval autour de « Game of Thrones », découverte de la police scientifique autour de « The Fall », atelier de montage audiovisuel sur l’uchronie autour de « The Man in the High Castle ». En 2019, la programmation « La politique à l’écran » a fait dialoguer le film « Alice et le Maire » avec la série « Show me a hero », dont les trois premiers épisodes étaient projetés au cinéma et accompagnés d’un temps d’échange.

Pour aller plus loin :  

www.studio43.fr

https://studio43.fr/series-mania-x-ven-6-mars-x-19h45/

http://www.seriesetcinema.org/agenda-des-salles/

Contact : David Broutin, Directeur De la suite dans les images : davidatdelasuitedanslesimages.org

Sylvie Presa, directrice-programmatrice du Studio 43 : spresaatstudio43.fr 

Céline Hugues, programmatrice du cinéma Le Flandria: chuguesatville-bailleul.fr 

« Quartier libre » par Cinémas 93

 

Oeil dessiné au noir et blanc sur fond jaune

« Quartier libre » est un dispositif proposé par l’association Cinémas 93. Les cinémas indépendants adhérents peuvent avoir accès à un catalogue de très courts métrages à projeter en avant-séance. Les quelques minutes qui précèdent le long-métrage projeté sont utilisées pour diffuser des clips animés, des films expérimentaux, des films de patrimoine, mais également des web-séries comme « Paris 8, la fac Hip Hop » de Pascal Tessaud.

Pour aller plus loin :

http://www.cinequartierlibre.com/quartier-libre/

http://www.cinequartierlibre.com/downloads/category/webserie-20192020/

Contact : Vincent Merlin, directeur de Cinémas 93 : contactatcinemas93.org 

Unipop : des séries à l’université populaire de Pessac

Affiche série policière

Depuis une dizaine d’années, le cinéma Jean Eustache à Pessac organise au mois d’août une université populaire autour des arts, de la littérature et du cinéma. En 2018, l’Unipop s’est focalisée sur les séries, les deux journées ont été animées par Carole Desbarats, directrice artistique des rencontres nationales du Havre en séries et ancienne directrice des études de la Fémis. L’Unipop a été rythmée par la diffusion d’épisodes du « Bureau des Légendes », de « Baron Noir », « The West Wing », « Engrenages » et « 10 Pour cent ».

Pour aller plus loin :

https://www.webeustache.com/unipop-cinema/

Contact :

Audrey Pailhès, adjointe de direction du Cinéma Jean Eustache, Place de la Ve République à Pessac, 05 56 46 00 96, audrey.cine.pessacatorange.fr

Illustration © Flyer de la « Rencontre-discussion » spéciale Série TV « HBO vs NETFLIX » de la Bibliothèque de Puteaux

 

À télécharger

visuel du dossier à télécharger

Téléchargez le dossier en PDF.

FacebookFacebookemail

Dans le même genre :

Série TV

Publication

Education aux images et aux séries

  • Éducation aux images

  • Série TV

Accès restreint

Échange adhérent

Constitution et gestion d'un fond de Séries TV, retours d'expériences

  • Acquérir des films

  • Médiation, relation au public

  • Série TV

Accès restreint

Fiche pratique

Ressources sur les séries TV

  • Acquérir des films

  • Éducation aux images

  • Série TV

Date de mise à jour :