Informations

Année : 2020

Durée : 16 mn

Pays de production : France

Production : Films à Vif, Films Grand Huit

Distinctions

2021 : Festival international du court métrage - Clermont-Ferrand (France) - Prix du public & Prix des effets visuels

2021 : Festival Travelling - Rennes (France) - Compétition de court métrage Urba[ciné]

2020 : FNC - Festival du Nouveau Cinéma - Montréal (Canada) - Compétition internationale

2020 : FIFF - Festival International du Film Francophone de Namur - Namur (Belgique) - Compétition du court

2020 : Semaine de la critique - Cannes (France) - Sélection

FacebookFacebookemail

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2022

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi nous avons retenu ce film ?

par Christophe Thomas, ENSAD - ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS

Membre de la commission de sélection d'images en bibliothèques

La vie de Sabine a basculé à Maalbeek, la station de métro bruxelloise, lors de l’attentat de 2016.  Elle est la seule passagère survivante de la rame, et elle tente de se raconter l’avant, le pendant et l’après. Elle ne se souvient pas, et pour survivre, elle cherche à remettre des images et des sons là où il n’y en a pas.  Commence alors une quête obsessionnelle des images manquantes, qui va l’engager dans un visionnage du trop-plein des images de l’événement, sur les réseaux sociaux, des témoignages, et d’images l’identifiant, issues de caméras de surveillance de la rame. Des souvenirs nécessaires se (re)construisent.  Maalbeek réussit l’exploit d’immerger dans une quête douloureuse pour saisir ce qu’a pu être cette déflagration, par l’usage virtuose de toutes les technologies d’images : lents zoom arrière sur des images hybrides pixellisées mettant en abyme la virtualité du réel, jusqu’à l’apparition de Sabine, la rendant quasi incertaine.  La matière sonore mêle cris, sirènes, commentaires, piano apaisé, et silences à la limite de la perception. La déstructuration des images, des sons et du récit nous font progresser dans la quête de Sabine.  Maalbeek s’avère être un film autant sur le traumatisme d’une catastrophe que sur l’évanescence de la réminiscence.

Modalités de diffusion

Contacts

Contact pour les diffusions non commerciales: Stéphane Kahn / s.kahnagencecm.com / 01 44 69 26 63

Contact pour les cinémas: Amélie Depardon / a.depardonagencecm.com<!--class="spamspan"--> / 01 44 69 26 62

Pour les bibliothèques

- Projection publique, consultation sur place et à domicile avec l'abonnement à la plateforme lesyeuxdoc.fr

- Projection publique avec le mini-forfait "Découverte" qui permet de diffuser 3, 5 ou 8 films

Contact : Aurélie Solle, aurelie.sollebpi.fr / 01 44 78 45 70

 

Date de mise à jour :