Moi Gagarine / Visuel
Film soutenu

Moi Gagarine

réalisé par Olga Darfy

1991, l’Union Soviétique disparaît. Avec cet effondrement du pays en toile de fond, des DJs se tournent vers la musique électronique et le LSD et expédient les Komsomols d’hier dans un nouveau cosmos mental. La capitale bat au rythme de 180 beats. C’était ma ville, c’était ma jeunesse, c’est l’expérience de mes 20 ans. Mon ami Vania Salmaksov, organisateur de rave party et figure de ce mouvement a disparu en 1998. Sur ses traces, je reconstitue cette vertigineuse époque à partir de fragments d’expériences, de témoignages, d’archives et de souvenirs. Où est Vania Salmaksov ? Où sont passées ces émotions intenses, cette excitation extrême, notre drôle de romantisme ? Où donc s’est envolé ce temps, celui de notre jeunesse ?

 

 

Informations

Date de sortie : 2017
Durée : 87 minutes
Pays : Russie, France
Production : Petit à Petit production, Patriot, Lyon Capitale TV

Distinctions

Avis

Ce film a été retenu - Commissions 2018

Composée de bibliothécaires, la commission de sélection de films documentaires d'Images en bibliothèques prospecte la production récente et sélectionne des films pour une diffusion en bibliothèque.

Pourquoi avons nous retenu ce film ?

par Dominique Richard , BPI - BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION
Membre de la commission de sélection d'Images en bibliothèques
Décembre 1991, L’URSS s’effondre. Une semaine plus tard, une rave party est organisée dans le pavillon Cosmos à Moscou, lieu autrefois sacré du programme spatial soviétique. Âgée de 20 ans à l’époque, la réalisatrice Olga Darfy y était. Et des milliers de personnes. Déguisements, costumes extravagants, les couleurs éclatent, la techno déchaine la foule : « Quand je dansais, la gravité disparaissait et j’avais l’impression que tout était possible » se souvient Olga Darfy. Le mot « Révolution » planait dans l’air. Toute cette nuit fabuleuse de décembre et bien d’autres ensuite, ils laissent exploser leur énergie, renforcée par les stupéfiants. Entre les extraits vidéo de la Gagarin Party et d’autres fêtes dans des squats, dont témoignent des photographies, la réalisatrice déroule son récit en voix off et entraine le spectateur dans sa quête des amis d’autrefois. « Vanya était mon ami. Dans le film, il est une métaphore d’une époque disparue, il incarne l’énergie de ces années. » Initiateur des raves, est-il aujourd’hui vivant ou mort ? Mikhail, Oleg, Kirill, Igor sont toujours là, certains artistes, d’autres dentiste ou chauffeurs de taxi, fiers, émus d’avoir vécu cette vertigineuse époque. « L’euphorie de la liberté ? dit Oleg à Olga Darfy, Je ne l’ai pas senti, on la créait. C’était notre travail ! »

Les plus d’IB

Mois du doc 2019

Ce film est proposé dans le cadre du cycle URSS : la fin de l’empire soviétique

  •     Les modalités de diffusion du film sont indiquées plus bas
  •     Pour les adhérent·es d'IB, une demande d'aide à la venue du cinéaste peut être faite
  •     IB peut vous transmettre une copie de visionnage du film

N'hésitez pas à nous contacter.

Modalités de diffusion

Pour les bibliothèques

Pour acquérir le DVD avec droits de prêt et de consultation sur place exclusivement.

Producteur du film

PETIT A PETIT PRODUCTION

Tarif pour une projection non-commerciale : 100€TTC

Pour les salles de cinéma : sans MG

Contact : Emma Hucher info@petitapetitproduction.com