Comment participer au Mois du doc ?

La participation est libre et gratuite et s’adresse aux structures culturelles, éducatives et sociales désireuses de montrer des documentaires de création. L’inscription de la programmation se fait sur le site d’Images en bibliothèques et une fois validée elle devient visible au public et à la presse sur le site www.moisdudoc.com.

Préparation du Mois du film documentaire 2020

livret professionnel 2020

Toutes les informations nécessaires
à la préparation de votre Mois du doc
à télécharger ICI !

 

Retour sur le Mois du film documentaire sur Bretagne porte de Loire Communauté.
Greg Nieuviarts a filmé de juin à décembre l'investissement des équipes de bénévoles
et salariés ainsi que celle des habitants autour du Mois du doc.

Qui peut participer ?

Toute structure qui souhaite organiser une ou plusieurs projections de films documentaires chez elle ou chez un lieu partenaire.

L’inscription s’adresse aux structures culturelles, éducatives et sociales, en France et dans le monde : médiathèques, salles de cinéma, associations, musées, Alliances et Instituts français, centres culturels, établissements éducatifs, structures sociales, MJC, foyers ruraux, établissements pénitentiaires, hospitaliers, etc.

Sont considéré·es comme participant·es, les organisateurs-trices dont la programmation apparaît sur le site www.moisdudoc.com, pour cela, l'organisateur-trice doit inscrire sa programmation en ligne sur le site d'Images en bibliothèques avant le mois d'octobre.

Les partenaires professionnels ainsi que les lieux de diffusion où se déroulent les séances font aussi partie du réseau du Mois du film documentaire.

L’inscription n'est pas u appel à films :elle ne s’adresse pas aux société de production et distribution !

Comment monter son projet ?

Le Mois du film documentaire repose sur le principe de liberté de programmation. Images en bibliothèques, coordination nationale et ses partenaires régionaux réalisent des propositions de films. Vous pouvez participer à ces projets en réseau ou monter votre propre événement.

Pour participer, vous devez organiser, au mois de novembre, au moins une projection de film documentaire ou  un événement en lien avec le cinéma documentaire.

Vous pouvez :

  • organiser une ou plusieurs projections ;
  • programmer des films seuls et/ou regroupés autour d’une thématique (cycle) ;
  • organiser un ou plusieurs événements (Masterclass, atelier pratique, conférence, exposition, etc.)

Nous vous invitons à élaborer une programmation originale, autour d’une thématique ou d’un·e auteur-trice, et à accompagner vos séances de rencontres et débats !

Quel(s) film(s) programmer ?

Le Mois du film documentaire valorise le documentaire de création. Films récents ou de patrimoine, films français ou étrangers, de cinéma, de télévision ou auto-produits... Vous êtes libre de programmer le ou les film(s) que vous souhaitez à partir du moment où il s'agit de films documentaires.

Vous pouvez vous appuyer sur les propositions de films avec des droits négociés réalisées par Images en bibliothèques et ses partenaires.

Vous avez aussi accès aux catalogues partenaires dans lesquels vous trouverez des films avec les droits négociés.

Vous pouvez aussi contacter directement la société de production ou de distribution pour négocier directement avec lui les droits des films.

Rendez-vous sur film-documentaire.fr, une base de données de films documentaires de référence qui vous permettra de trouver les ayants-droits des films.

Quels coûts prévoir ?

Droit des films

Lorsque vous organisez une projection de films, vous devez vous acquittez des droits de projection ainsi que des droits musicaux.

Les droits de projection

L’inscription ne dispense pas de l’acquittement des droits de diffusion !

Vous devez vérifier que vous disposez des droits de projection publique et si nécessaire négocier la location du film auprès de l’ayant droit.

Vous pouvez passer par un catalogue de film ou contacter directement l'ayant droit. Pour trouver l'ayant droit d'un film, vous pouvez vous rendre sur film-documentaire.fr, champ "détenteur des droits".

Le tarif varie en fonction du catalogue ou des négociations avec l'ayant droit. Images en bibliothèques négocie autour de 100 à 150 euros TTC pour un long métrage et autour de 50 euros pour un court métrage.

Les droits musicaux

Si vous diffusez de la musique au public au sein de votre établissement, notamment par le biais de films qui sont projetés ou visionnés sur place, vous êtes redevable de droits auprès de la Sacem.

Vous n'êtes pas concerné seulement si le film que vous diffusez ne contient pas de musique ou si il contient une du domaine public ou de compositeurs non-inscrits à la Sacem (attention, la Sacem dispose d’accords avec les sociétés d’auteurs de pays étrangers pour le recueil des droits musicaux).

La tarification varie en fonction du projet, de la gratuité ou non, de l’équipement, du nombre de spectateurs, etc. Certaines structures payent un forfait global annuel qui inclut toutes les diffusions de musique.

Il convient de se renseigner si votre structure dispose déjà d’un accord avec la Sacem, et si le forfait convenu comprend la diffusion de musique à travers les films. Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire de déclarer les projections à la Sacem et s’acquitter des droits musicaux.

Pour plus d’informations, contactez directement votre délégation régionale Sacem

N’oubliez pas qu’en cas de contrôle, tout contrevenant s’expose à une amende, voire une peine de prison.

 

Accompagnement

Vous devez prévoir un budget, si vous le pouvez, pour inviter le/la cinéaste ou un·e intervenant·e.

Il faut prévoir le défraiement du transport aller/retour et l'hébergement le cas échéant. Vous devez également prévoir une rémunération dont le montant est à déterminer avec la personne invitée.

Vous trouverez plus d'informations ici.

Comment inviter un·e cinéaste ou un·e intervenant·e ?

Comment trouver les coordonnées ?

Si vous êtes adhérent·e, vous trouverez les contacts d'intervenant·es et de cinéastes dans l'Annuaire professionnel.

Nous pouvons vous aider à trouver les coordonnées d’un·e cinéaste grâce à notre partenariat avec Scam, pour cela j.meignanatimagesenbibliotheques.fr (contactez-nous)<!--class="spip_out"-->.

Quel coût prévoir ?

Il faut prévoir le défraiement du transport aller/retour et l'hébergement le cas échéant. Vous devez également prévoir une rémunération dont le montant est à déterminer avec la personne invitée.

Quelles aides financières ?

Images en bibliothèques propose des aides financière à la venue de cinéastes et intervenant·es pour ses adhérent·es.

Pour tout savoir sur l’invitation d’un·e cinéaste ou d’un·e intervenant·e rendez-vous ici.

 

Comment communiquer ?

L’inscription en ligne donne droit à l’utilisation du label du Mois du film documentaire, seul·es les participant·es inscrits et les partenaires peuvent utiliser le nom et le label de la manifestation.

Vous pouvez recevoir un kit de communication gratuitement composé d’affiches (grandes et petites) et de marques pages. Faites en la demande avant début septembre !

Vous bénéficiez d’éléments graphiques et de supports de communication : visuel, bannières, affiches, catalogues.

Travailler en partenariat

Le réseau du Mois du film documentaire se développe à travers les projets menés en réseau. Ces partenariats favorisent la mutualisation des moyens et facilitent la circulation des publics entre les lieux.

Certaines structures participantes ne disposent pas de lieu de projection. Leur participation est rendue possible grâce aux partenariats avec des salles de cinéma ou d’autres structures.

Les structures qui organisent des diffusions non commerciales (médiathèques, associations, musées, etc.) mènent une activité complémentaire des salles de cinéma en diffusant des films qui ne sont pas à l’affiche. Mener une activité concertée permet de proposer une offre culturelle diversifiée sur son territoire.

Calendrier 2020

Calendrier général

  • mars : visuel et outils graphiques en ligne
  • 8, 9 et 10 avril : Les Ateliers du doc
  • début mai : propositions 2020 disponibles sur le site
  • 11 septembre : date-limite des commandes de kit de communication
  • 1er octobre : date-limite pour la demande d’aide à la venue d’un réalisateur
  • 27 octobre : soirée d’ouverture à Paris
  • novembre : Mois du film documentaire
  • début décembre : questionnaire bilan

Calendrier des inscriptions aux Mois du doc

  •  Date limite nationale : 1er octobre
  •  Pour apparaître dans les programmes régionaux:
    Alsace : 1er sept.
    Auvergne-Rhône-Alpes : 15 sept.
    Bretagne : 2 sept.*
    Hauts-de-France : 4 sept.
    Nouvelle-Aquitaine : 15 sept.
    Occitanie : 30 sept.
    *En Bretagne, pour les projets menés en dehors des coordinations bretonnes, date limite d’inscription : 15 sept.
  • CAS PARTICULIER : LES SALLES DE CINÉMA
    Vous n'êtes pas tenu de respecter les délai d’inscription. Vous devez néanmoins faire votre demande de mot de passe et renseigner l’étape «Enregistrez vos coordonnées» avant le délais d’inscription régional. Vous pouvez ensuite enregistrer votre programmation plus tard.

 

--

Photo : Projection du Mois du do doc 2019 organisée par la Médiathèque départementale des Hautes-Pyrénées (c) Aline Bétend

 

 

Pour préparer son projet :

Étape 1 : Construire son projet

  • choix de la thématique (cycle),
  • recherche des films, intervenant·es, accompagnements, etc.
  • fixer les séances (dates, horaires, lieux)
  • s’acquitter des droits de projections auprès de l’ayant-droit (producteur, distributeur, catalogue, etc.)

Étape 2 : S’inscrire (mai / oct.)

Vous inscrivez votre programmation rubrique "Inscrire ma programmation" avant la date-limite de votre région (voir le calendrier 2020 en bas de page). Une fois validée, elle sera visible dans le programme en ligne sur le site www.moisdudoc.com

Étape 3 : communiquer

Vous avez accès au label graphique et à la communication (affiches, bandes annonces...), disponible dans le relais de votre département.

Étape 4 : Transmettre son bilan

Vous répondrez en décembre à un bref questionnaire en ligne (5 mn tout au plus !).

FacebookFacebookemail

Les coordinations régionales

Partenaires d’Images en bibliothèques, les coordinations régionales accompagnent les participants dans la mise en place de leurs projets. Elles favorisent les échanges entre les professionnels du territoire, impulsent le développement de la manifestation et renforcent la visibilité de l’événement.

Les Ateliers du Mois du doc

Trois journées pour préparer son projet, découvrir les proposition de films, rencontrer les partenaires et coordinateurs de la manifestation... Ces journées sont libres et gratuites, et s’adressent aux partenaires et professionnel·les participant à la manifestation (ou souhaitant y participer).

Date de mise à jour :